Watermill, Stone Mountain, Atlanta, Georgia, America

 

Garland Favorito, un avocat habitant dans l’agglomération d’Atlanta (Georgie) qui travaille depuis 20 ans pour assurer l’intégrité des élections, a déposé une plainte auprès du directeur des élections et de la commission électorale du comté au sujet d’une brusque augmentation du nombre de voix de Biden dans le comté de Fulton (Georgie) qui a eu lieu en même temps qu’ une baisse du nombre de voix de Trump.

Le 5/11/2020 au matin, le nombre de voix dans ce comté (qui vote majoritairement démocrate) est passé de 133 000 à 132 000 environ (- 1 000) pour Trump tandis que le nombre de voix de Biden est passé de 344 000 à 364 000 (+ 20 000). Ceci est bien sûr impossible et ne peut résulter que d’une mauvaise conception informatique ou, pire, d’une intervention humaine coupable. En effet, soit le nombre de voix des deux candidats augmente, soit il diminue pour les deux candidats, au cas ou par exemple, un bureau de vote a été compté deux fois et qu’il y a ensuite une régularisation.

Cette évolution globale de – 21 000 voix défavorable à Trump inverse à elle seule le résultat de l’Etat puisque, selon les derniers décomptes (un recompte manuel est en cours pour tout l’Etat), Trump a obtenu 2 457 872 voix dans cet Etat et son adversaire 2 471 974, soit un écart de 14 102 voix seulement. Un troisième candidat a obtenu 62 056 voix. Il y a pour le moment 4 991 902 suffrages exprimés pour 7 233 584 inscrits, soit un taux de participation de 69,0%.

En 2016, Trump avait obtenu 2 089 104 voix contre 1 877 963 pour Clinton et 4 114 732 suffrages exprimés. Il y avait alors 6 637 939 inscrits, soit un taux de participation de 62,0%.

David Shafer, porte-parole du parti républicain, indique quant à lui que le dépouillement a repris dans un comté après 22H30, après que les observateurs républicains soient partis en attendant la reprise du comptage le lendemain, de manière bien entendu contraire à la réglementation qui exigent que ce comptage soit fait en présence de représentants des candidats à chaque fois qu’il y en a.

Garland Favorito note par ailleurs qu’une inversion soudaine de voix a eu lieu dans le comté d’Antrim, au Michigan. Environ 6 000 voix ont brusquement basculé de Trump vers Biden. Dans les deux cas, le logiciel électoral “Dominion” est celui qui a été utilisé malgré ses dysfonctionnements dans d’autres élections.

Par ailleurs, il précise que plus de 534 000 votes par correspondance ont du être annulés lors des primaires démocrates car ils étaient irréguliers.

Des évolutions stupéfiantes de voix, on le sait, ont aussi été rapportés au Wisconsin et, surtout, au Michigan où, sur l’ensemble de l’Etat, le nombre de votes de Trump ne bougeait pas d’une seule voix (2 200 902) tandis que celles de Biden passaient de 1 992 356 à 2 130 695 (+ 138 339). Les autres candidats ne gagnaient aucune voix non plus. L’évolution de la courbe des voix obtenus par Trump durant le comptage ne montre aucune hausse comparable, ni avant, ni après celle dont a bénéficié son adversaire. Il n’y a donc jamais eu régularisation de bureaux de votes qui auraient pu être comptés pour Biden mais pas pour Trump. Deux copies d’écran ont été publiées à ce sujet. Les media hostiles à Trump ont prétendu qu’il s’agissait d’une mise à jour mais pourquoi celle en faveur de Trump, avant ou après, n’apparaît pas sur la courbe? Leur explication n’est pas crédible.

7 Etats ont des résultats serrés: Arizona, Caroline du Nord, Georgie, Michigan, Nevada, Pennsylvanie et le Wisconsin dont un seul où Trump est en tête: la Caroline du Nord où Trump a obtenu 2 754 218 voix contre 2 680 598 à son adversaire. Le dépouillement vient de se terminer dans cet Etat mais il n’est pas encore certifié, tout comme dans les six autres Etats. Des accusations de fraude importante, ainsi que de nombreuses irrégularités (notamment refus d’accès à des observateurs républicains) ont été faites en Georgie, au Michigan, en Pennsylvanie, au Wisconsin et au Nevada.

Les enjeux de ce vote sont très importants, tant en ce qui concerne le respect de la vie de la conception à la mort naturelle, la lutte contre la dictature sous prétexte sanitaire et notamment les “interdictions” civiles de participer à la sainte messe que le contrôle des frontières pour empêcher les terroristes potentiels d’entrer sur le territoire.

God bless America.

 

G. Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :