Ce dimanche 14 octobre, les Belges votaient pour les élections communales et provinciales. Les résultats approfondissent la fracture entre le Nord et le Sud du pays. En effet, la Flandre a majoritairement voté résolument à droite. Et la Wallonie plonge à l’extrême gauche. Si ces orientations devaient être confirmées lors des élections fédérales, régionales et européennes de mai 2019, cela signifierait les plus grandes difficultés jamais rencontrées en ce pays pour constituer un gouvernement fédéral.

En Wallonie et à Bruxelles, le parti Ecolo fait une remontée spectaculaire et devient le partenaire privilégié du parti socialiste pour la composition des majorités communales. Mais plus inquiétante encore est la progression très importante du PTB, parti d’extrême gauche né dans la mouvance stalinienne et maoïste. Le PTB pourrait même entrer dans la majorité communale à Molenbeek où la fille du très arabophile Philippe Moureaux est arrivée en tête des voix avec le soutien de la communauté d’origine marocaine.

Il est à noter que, dans les dix-neuf communes bruxelloises, il ne subsiste plus un seul élu flamand ou francophone d’un parti dit “d’extrême droite”.

A l’inverse, la NVA (droite libérale autonomiste) s’impose comme le parti dominant dans le nord du pays et son président Bart De Wever triomphe à nouveau à Anvers, ce qui constitue ici encore un nouveau démenti des sondages. Le Vlaams Belang, longtemps pénalisé par les développements électoraux de la NVA, fait une remontée significative.

Le Vlaams Belang arrive même largement en tête à Denderleeuw et propose en ce moment à la NVA de former ensemble une majorité communale. Et à Ninove, c’est la liste Forza, soutenue par le Vlaams Belang qui arrive très majoritairement en tête et devrait parvenir à trouver l’appoint nécessaire auprès de la NVA pour former une coalition majoritaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !