Les Français étaient appelés aux urnes pour élire les 81 eurodéputés français qui siégeront au Parlement européen. Marine Le Pen et la tête de liste du Rassemblement National Jordan Bardella, 28 ans, rassemblent 31,47% des voix, soit plus du double des macronistes avec Valérie Hayer, dont la liste n’arrive qu’à 14,56%.

Un résultat historique pour le Rassemblement national de Marine Le Pen

Le résultat des élections européennes du 9 juin dernier a été un séisme pour le parti présidentiel et une performance historique pour le Rassemblement National. La défaite de Renaissance atteste le déclin politique de Macron, vaincu sur les questions d’identité, d’immigration, sociétale ainsi que le rejet des folies vertes contre lesquelles les Français ont protesté ces dernières années.

La liste du Rassemblement national (RN) arrive donc en tête des élections européennes 2024 en France, avec 31,37 % des suffrages. Elle aura 30 élus et représentera la première délégation française du Parlement européen. Elle devance largement la liste de la majorité présidentielle à 14,60 % ce qui lui assure 13 sièges, suivie de près par l’alliance Parti socialiste / Place publique portée par Raphaël Glusckmann qui obtient 13,83 % des voix et 13 sièges également.

Quatre autres listes franchissent les 5 % de voix nécessaires pour envoyer des élus au Parlement européen : Manon Aubry et La France insoumise (LFI) obtiennent 9,89 % des voix. La formation de gauche radicale disposera de 9 députés européens. Viennent ensuite Les Républicains (LR), menés par François-Xavier Bellamy avec 7,25 %, et donc 6 sièges.

Une carte de France teinte de bleu

Les deux dernières listes sont proches du seuil de 5 % nécessaire pour obtenir des eurodéputés. Marie Toussaint et ses colistiers des Ecologistes sont donnés à 5,50 %, leur permettant d’avoir 5 élus au Parlement européen. La liste Reconquête avec Marion Maréchal est quant à elle à 5,47 % et aura pareillement 5 sièges.

Les 31 autres listes ne sont pas en mesure d’obtenir des députés européens. Le Parti communiste français (PCF, 2,36 %), Alliance rurale (2,35 %) et le Parti animaliste (2 %) ferment la marche, pour les formations politiques égales à 2 % ou au-dessus. Les listes qui militaient pour un Frexit obtiennent respectivement pour François Asselineau 1,02 % et pour Florian Philippot : 0,93 %.

Le score historique du Rassemblement National est d’autant plus visible sur une carte de France qui s’est toute teinte de bleu.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !