La députée écologiste Sandrine Rousseau, réélue au premier tour à Paris, se lâche : il faut “contraindre” les français à mettre leur épargne à disposition pour racheter la dette… qu’ils n’ont pas contractée, puisque l’Etat a été géré par les amis de Sandrine Rousseau et ses nouveaux (anciens) alliés macronistes. Même si elle a rétropédalé (un peu) à la radio, en se montrant plus incitative que contraignante, le fond est là : les français qui travaillent, les français qui épargnent (un peu) le fruit de leur travail, les français qui se privent pour avoir un peu de réserve – voilà l’ennemi.

“En même temps“, gauche et macronistes se désistent les uns pour les autres – le Nouveau Front Populaire est même quelque peu le dindon de la farce – et font peur aux français en espérant que le second tour, après 217 désistements, débouche sur trois blocs inégaux, le RN à 200-210 sièges, loin de la majorité même relative, des Insoumis à 140-180 sièges et des macronistes à 100-120 sièges, afin que les deux derniers s’allient pour gouverner sur le dos des électeurs du RN et de la droite.

Tout ça pour envisager une “coalition” de gens qui ne sont d’accord sur rien, avec François Hollande comme premier ministre, ou Mélenchon – tout ça pour “enrayer la priorité nationale prévue par Bardella“, autrement dit, pour les intérêts de l’étranger, trahir la France et les français. Si, un sujet les réunit – l’euthanasie. Une union pour décider de donner la mort (et la faire rembourser par la sécu), on appelle cela une association de malfaiteurs.

Et, encore mieux, s’ils peuvent voler l’épargne des français en traitant de “fascistes” les infortunés qui s’y opposeraient, ou en leur envoyant des milices qui d’ores et déjà, sous les bannières de l’ultra-gauche, menacent et tabassent des jeunes parce qu’ils sont juifs. Demain, avec leur fondateur élu député en Avignon, ils seront assurés de l’impunité totale et serviront de nervis du régime contre tous ceux qui ne sont pas d’accord ou ont des biens qui peuvent être confisqués.

Et même s’il n’y a pas de coalition, il y aura comme dans les colonies américaines que sont l’Italie ou l’Allemagne, un “gouvernement technique” qui se bornera à transcrire des directives européennes et y ajouter une nouvelle couche de normes soufflée par des lobbys financés à l’étranger, afin d’endetter toujours plus les français, laisser fermer et dépecer leurs entreprises, et suivre aveuglément les directives de l’OTAN vers une troisième guerre mondiale : eus jusqu’au trognon, les électeurs français devront en outre mourir pour les sponsors et amis de Macron : c’est plus facile pour voler leur épargne ! 

De quoi quelque peu énerver les électeurs, qui après avoir eu droit au covid, aux vaccins forcés et inefficaces, achetés en sus à des géants pharmaceutiques qui ont bien profité de la manne, aux trois confinements qui ont ruiné l’économie, aux restrictions sur les hôpitaux, les écoles, les services publics, les routes… pour donner des milliards à l’Ukraine, à la gabegie des Jeux Olympiques – qui devaient remplir les hôtels de Paris, mais à force de magouilles et de prix gonflés, c’est loin d’être le cas…les fraudes à tous les étages, les milliards d’euros non reversés à la Sécu, etc, etc, trouvent que le soi-disant Nouveau Front Populaire, comme leurs nouveaux (anciens) amis macronistes et la soi-disant droite les prennent vraiment pour des buses.

En même temps, quand le premier-ministre du pass sanitaire et des confinements, issu de la “droite libérale“, vote communiste (et insoumis) contre le RN, l’escroquerie commence à se voir un petit peu…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !