Les résultats du second tour des élections municipales d’hier dimanche sont tombés : deux constats, la popularité de Macron diminue fortement et l’abstention, signe d’un rejet et d’un désenchantement des Français couplés avec la peur de sortir à cause du coronavirus, est en forte hausse, dans de nombreuses villes, plus des trois quarts des électeurs n’ont pas pris la peine d’aller voter, comme à Roubaix (Nord) avec 77,25 % d’abstention..

Le vote français est déconcertant : en plus d’une abstention historique de plus de 60% des citoyens, fille du désenchantement, des soucis de santé et de la méfiance généralisée, il marque une réorientation de 40% des votants vers les coalitions socialistes, communistes et vert. Les électeurs modérés et de droite n’ont clairement pas participé au vote.

La vague écolo, c’est-à-dire les écolos-gauchistes, khmers verts et rouges, a emporté Lyon, Bordeaux, Strasbourg, mais aussi Annecy, Besançon et Tours. Le Rassemblement national a réussi à conquérir sa première grande ville, Perpignan, 120 000 habitants. Les Républicains et le Parti socialiste ont conservé de nombreuses préfectures, tandis que La République en marche a échoué à s’implanter localement.

Jacques Bompard réélu à Orange avec 56,34%.

 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :