Ce dimanche, c’était jour d’élections régionales dans certaines régions d’Italie.

Les médias mainstream font leurs choux gras en annonçant la défaite de La Ligue de Matteo Salvini dans le bastion rouge qu’est l’Emilie-Romagne depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale et oublient de noter la victoire écrasante de la coalition de droite en Calabre : avec 55%,4% des voix la coalition de Salvini gagne 21% depuis 2014 et écrase une gauche à 30% et qui en faisait 61% en 2014, preuve de sa dégringolade .

Si en Emilie-Romagne, la gauche du Parti démocrate a remporté la victoire avec 51,42 % devant le candidat de La Ligue, Lucia Borgonzoni à 43,63 %, c’est grâce à la trahison des anciens alliés de Salvini au gouvernement, les soi-disant euro-septiques et anti-système du Mouvement 5 Etoiles. Les électeurs du M5s ont reporté en masse leur vote sur le candidat sortant de la gauche Stefano Bonaccini. Ce qui rend leur discours « anti » incohérent. Et signe le De Profundis de leur parti en cette région où il était né. Cette défaite du M5S aura par ailleurs des répercutions sur le gouvernement Conte actuel qui repose principalement sur lui.

Mais un grand vainqueur de ces élections occulté par les médias au collier, c’est bien le parti identitaire Fratelli d’Italia, (Frères d’Italie), l’héritier de l’ancien MSI (Mouvement Social Italien) d’Almirante devenu un temps Alleanza Nazionale. Allié dans la coalition de Salvini, il avance au Nord et au Sud, et est le seul parti à croître en nombre de voix. En Emilie-Romagne il est à 8,6%, en Calabre à 10,8 %.

« En fin de compte, le vrai vainqueur sur le plan des partis, de ces élections électorales, a déclaré la responsable du mouvement Giorgia Meloni, c’est Fratelli d’Italia. Il est le seul parti qui croit en Emilie-Romagne et en Calabre, le parti qui croit le plus et le seul parti à croître à droite. Notre cohérence et notre correction ont été primés. » « Il y a quelques années la simple idée d’être un parti en Emilie-Romagne aurait été impensable pour la droite. Avoir tenu tout le monde en haleine jusqu’à trois heures du matin dans l’attente des résultats veut dire que les temps ont changé : c’est la fin d’une époque. Il n’existe plus de territoires imprenables, et avec des propositions sérieuses et et crédibles, avec beaucoup de travail, on peut gagner partout. »

Avec ces élections, Fratteli d’Italia démontre être un  allié de poids pour la droite et Salvini.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Il n’est pas difficile de croître quand on part de 0.
    Les magouilles des 5étoiles montrent bien que cette démocratie est une gigantesque farce et qu’un parti qui gêne les mondialistes sera contré immédiatement.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !