De quoi vous dégouter de l’évolution:

” D’après des chercheurs français et américains spécialisés en anatomie, des muscles, hérités de lointains ancêtres et que nous partageons avec les reptiles, se développent chez l’embryon et le fœtus humain au niveau des mains. Ils publient leur étude dans la revue Development le 1er octobre 2019.

Tout se passe lors de la formation des quatre membres, entre la 7e et la 13e semaine de développement foetal. A ce moment du développement, ces structures, qui sont principalement musculaires, se développent au niveau de chaque doigt, puis disparaissent rapidement après.

Ces structures sont en réalité des reliquats très anciens de notre évolution. Elles ont disparu chez les mammifères il y a environ 250 millions d’années, au moment où certains reptiles ont commencé à évoluer vers les mammifères.

Mais à quoi servent ces muscles ? Ils permettent de bouger les doigts – et les orteils – dans presque toutes les directions. Seul l’un de ces muscles persiste chez les embryons humains : celui du pouce de la main. Et c’est peut-être ce minuscule détail qui est à l’origine de la dextérité de notre espèce, avec ce pouce “opposable”, unique doigt qui s’oppose à la paume de la main et permet d’attraper des objets.”

https://dev.biologists.org/content/146/20/dev180349

 

Comme on dit en Suisse : “C’est là que la chatte a mal aux pattes”…

On est en plein délire là !

Il faut que quelqu’un m’explique comment un muscle de pouce opposable est “la trace d’une structure très ancienne de notre évolution” quand:

Il n’a jamais existé chez aucun reptile mammalien de structure osseuse du membre chiridien conduisant à la motricité potentielle de doigts “dans tous les sens”.

– il n’existe aucun reptile ancien et a fortiori moderne disposant de doigts opposables.

Dans ces conditions je vois mal comment définir une structure embryologique transitoire “proprement reptilienne” identifiable comme associée à ces fonctions spécifiques !…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :