Les racailles sont de mauvais perdants. Ils veulent jouer à défier les Français et la police, commettre de multiples méfaits et utiliser la violence. Ils se croient tout permis et veulent imposer la loi de la jungle. Mais lorsque l’un des leurs, à force de dépasser le fil rouge, reste au tapis, les racailles misent sur la victimisation tout en détruisant tout ce qu’ils peuvent sur leur passage.

A Nantes, un “jeune”, délinquant multirécidiviste, a joué et a perdu. Il a été abattu par la police. Rapidement, les racailles en ont profité pour lancer des émeutes dans trois quartiers. Ils ont incendié des véhicules et des bâtiments et se sont heurtés aux forces de police.

Et, comme d’habitude, quelques journaleux du système soutiennent les racailles et demandent avec insistance s’il n’y a pas eu bavure policière, tandis que l’extrême gauche prévoit déjà une manifestation en mémoire de la “victime”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Combien de fois “BREIZ ATAO ” nous a informé de ce qui se passe dans ces quartiers Nantais Au moins pareil à la paillade et petit bard et St Gély , réunis (Montpellier )

  2. Hannibal says:

    “Emeutes de racailles à Nantes après qu’un délinquant multirécidiviste ait été abattu par la police.”
    Après que…verbe à l’indicatif !

    • zimbolaktus says:

      N’importe quoi cette phrase est tout a fait correcte, révise ton BLED “après que …verbe à l’indicatif” d’où sort tu cette ineptie …?

    • pamino says:

      Voilà, Hannibal, bien dit du haut de ton éléphant barbare, de re publica bene meruisti. Leurs professeurs ne leur expliquent plus pourquoi ; peut-être bien que tous qui le savaient sont déjà à la retraite ou autrement empêchés.

      • Fabrice says:

        Je ne suis pas à la retraite et je confirme : “après que” + indicatif.
        Donc “a été abattu”.

        • pamino says:

          Mais pourquoi ? Étant un homme des défuntes années, je me concentrerais sur « avant que » avec son inclinaison vers l’irréalité, donc au monde du subjonctif, et je mentionnerais « après que » seulement après, comme solution par défaut. Mais de telles choses sont aujourd’hui incompréhensibles pour la grande majorité ; alors, puisque cette faute appauvrissante ne se fait que trop souvent ici, veuillez expliquer zimbolactui la chose à votre guise, ô Fabrice.

  3. Daniel Daflon says:

    Nantes était une belle ville, tres agréable et tranquille. Mais ça, c’était avant. Avant l’arrivée en masse de la vermine brune venue s’y fixer comme des vers dans la plaie purulante qu’ils ont créée. Mes amis nantais en sont partis depuis des années apres avoir constaté le developpement d’afreuses tumeurs vertes dans la ville. Une ville aux mains des socialauds, la pourriture incarnée, qui preparent avec ardeur leur succession par les islamistes. Si rien de brutal n’est entrepris, Nantes deviendra une ville de « djeunn ».
    C’est l’un de ces « djeunn » qui a été abattu pas un policier qu’il a tenté d’écraser en marche arrière avec sa voiture. Cette « chance pour la France » avait un casier judiciaire long comme le bras.
    Ce policier sera peut être sanctionné sévèrement.
    C’est bien fait pour lui, il n’a pas respecté ce qui est sacré pour le gouvernement : Le musulman.

  4. Une frappe de moins et un bon policier qui a simplement fait son devoir, un point c’est tout !

  5. claire says:

    Cette racaille va pouvoir être occupée durant ce moi de juillet CAR on sait bien que ces emeutes vont durer .
    Les pauvres musuls ils sont tellement mal traités , on se demande pourquoi ils ne quittent pas la france.

  6. La victime ne portait pas d’arme à feu : le policier aurait dû tirer dans le pneu avant gauche de la voiture pour l’empêcher de s’enfuir. Il n’y aurait alors pas eu d’émeutes de racailles.

    • Les racailles utilisent la voiture comme d’une arme… Le flic était donc en quasi légitime défense !

    • MA Guillermont says:

      Vous devriez prendre garde de ne pas faire le jeu des racailles …
      Son arme fut sa voiture , il a tout de même renversé un CRS qui a été blessé aux genoux … après avoir fait mine d’obtempérer et un mandat d’arrêt était lancé contre lui .

      Voilà pourquoi le fonctionnaire de police a tiré .
      Il a très bien fait .

    • pamino says:

      Si j’ai bien compris, c’est déjà à cause d’émeutes de racailles que la police était arrivée. Et vu que le chauffard était en train de se servir de son arme à écraser, le policier a choisi de tirer avant de contrôler si l’intéressé portait une arme à feu ou non.

  7. Cadoudal says:

    les gendarmes qui contrôlent les bandits doivent imiter les soldats de Sentinelle devant le Bataclan:

    ne pas intervenir

    savoir qu’ils sont là pour faire du cinéma, et rien d’ autre .

    ne pas perturber les djihadistes pendant qu’ils massacrent tranquillement .

    pas de racisme

    pas d’islamophobie

    pas de xénophobie

    pas d’ extrémisme de droite

    rien que des valeurs licrasseuses et citoyennes

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !