“(…) la tendance historique lourde est à une nouvelle négociation entre les élites et le “populisme”, d’une certaine façon. (…) L’Angleterre, avec l’acceptation du Brexit, c’est la même chose. (…) La bonne voie, c’est une négociation nécessaire entre le peuple et ses élites – il est amusant de noter que c’est dans un pays aussi aristocratique que l’Angleterre que la chose a été le mieux théorisée. C’est peut-être le concept de “noblesse oblige”, l’aristocratie est peut-être plus humaine que de petits bourgeois suréduqués. La France est un pays de petits bourgeois auxquels l’éducation a mis la grosse tête. C’est ça Macron en fait : un petit-bourgeois avec une grosse tête parce qu’il a fait des études un peu poussées.”

Emmanuel Todd

(in le quotidien belge Le Soir du 2 janvier 2019)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Les commentaires sont fermés