Voici encore une mesure décidée sous l’impulsion d’Emmanuel Macron qui va fortement intéresser les Gilets Jaunes à quelques heures de l’intervention télévisée du président de la république en vue de calmer la colère populaire.

Le journal Le Parisien signalait ce 9 décembre le vote en catimini au Sénat de la suppression de plusieurs impôts prélevés sur les gros médias audiovisuels.

Le vote a eu lieu le 27 novembre, entre deux grandes mobilisations des Gilets Jaunes.

Trois taxes payées par les stations de radio et les chaînes de télévision ont donc été supprimées.

. Chaque spot publicitaire diffusé à la télé dans la tranche facturée entre 1.520 euros et 9.150 euros était frappé d’une taxe de 20,60 euros. Taxe supprimée.

. Les radios qui réalisaient 10 M€ de chiffre d’affaires publicitaire par trimestre (Europe 1, NRJ, RTL) payaient une taxe de 54.435 euros. Taxe supprimée.

. Les chaînés de télévision qui réalisaient 100 millions de recettes publicitaires tous les trois mois (c’est le cas de TF1 et de M6) payaient une taxe de  894.500 euros. Taxe supprimée.

Ces taxes sur les grands médias audiovisuels rapportaient 50 millions d’euros à l’Etat.

Comment la Macronie justifie-t-elle ce cadeau fait à des grands médias audiovisuels appartenant à quelques milliardaires ?

« On est dans une logique de simplification et de rationalisation des petites taxes qui pèsent sur les télés. C’est le fruit d’une discussion avec Bercy et le ministère de la Culture, dans les projets de simplification de la vie des entreprises ».

Les commerçants, les artisans, les petites entreprises, en attendent maintenant tout autant !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    “C’est le fruit d’une discussion avec Bercy et le ministère de la Culture, dans les projets de simplification de la vie “.
    Je voudrais moi aussi que l’Etat simplifie ma vie en supprimant tous les impots et taxes que je dois payer!
    La morale macron c’est: Les riches doivent être plus riches, et les pauvres, plus pauvres.
    Pourriture.

    • Isabelle P says:

      Oui et qu’il simplifie nos comptes, notre moral et notre santé en allégeant nos charges salariales, auxquelles s’ajoutent des frais de déplacement exorbitants depuis qu’on ne peut plus trouver un boulot au bout de la rue…
      Tout ça pour se faire traiter de fainéants !

  2. Isabelle P says:

    50 millions d’euros qui vont être récupérés par la redevance audiovisuelle universelle.
    Encore un impôt obligatoire généralisé pour financer les cadeaux fiscaux.
    Voleurs !

  3. Alexandre Sanguedolce says:

    On comprend quand on voit le cas d’Agnes Saal profitant des prébendes de l’audiovisuel

    • LANKOU DU says:

      ELLE va pouvoir fêter “hanouka” et le “chabat” sans compter ,invitant “crif” et “ldj” réunis + qq ministres Français sionisants

  4. Sancenay says:

    La réunion dites des « partenaires sociaux a eu lieu à l’Elysée. Le Président de la République est à présent seul au monde .C’est à lui qu’il revient de boucler la synthèse des faits politiques qui ont abouti à produire les évènements dramatiques que la France vient de vivre, afin de leur apporter aussitôt les éléments de réponse concrets propres à éveiller a minima l’indispensable début de confiance qui peut apaiser les tensions et rendre crédibles les premiers et si tardives velléités tardifs de « dialogue ».
    En ce qui concerne les faits en cause, c’est une accumulation depuis quarante ans d’errements , de recettes et de modélisations hors sol imposés par une caste politique qui accapare le pouvoir sans le moindre bénéfice, c’est un euphémisme, pour le Bien commun.
    A juste titre , le Président a réuni enfin un certain nombre d’élus de représentants de catégories sociales et professionnelles que l’on appelle habituellement « les partenaires sociaux » dont beaucoup ont une part sensible de responsabilité dans la désespérance du peuple face à l’accumulation d’injustices et de privations de libertés qu’il subit de plus en plus et depuis si longtemps. Beaucoup d’entre eux , mais pas tous, par leur adhésion, voire leur complicité à ce vaste , en quelque sorte « détournement d’objet social » du pouvoir, sont devenus les tenants et aboutissants du Système bien plus que les représentants de leurs adhérents et/ soutiens perdus .Au titre des responsabilités engagées , Le Président aurait pu aussi inviter le conseilleur de la dernière heure, Monsieur Juppé, fameux « meilleur d’entre nous » en son temps, qui pleurniche à présent sur sa belle ville , hélas saccagée, alors que l’insultant Premier Ministre se targue de son côté d’être son émule, « droit dans ses bottes » !
    Il n’aurait pas été injuste que le Président Macron « mette à table » également, si j’ose dire, les fumeux conseilleurs de l’ombre des Princes qui se sont succédées pendant ces quarante ans aux portes de l’Elysée : les Alain Minc, les Attali, les BHL, et l’inoxydable artisan des « lendemains qui chantent » D.Cohn-Bendit, le conseiller « off » adoubé par les media. Mais il est vrai que toutes ces éminences grises ne font pas partie des institutions, du moins officielles… C’eût pourtant été l’occasion de les convier à s’excuser avec lui et de les inviter à s’engager à disparaître une bonne fois pour toute des radars médiatiques. Cela aurait eu pour mérite de régler la première des pollutions, mortifères, celle que l’on évoque jamais : celle des esprits et de cœurs , comme si, aux yeux de cette caste, l’homme n’était qu’une bête de somme bonne à ruminer puis ou à être consommée.
    Quoiqu’il en soit, l’heure n’est plus aux tergiversations et aux palabres de faux « experts ». Comme je l’ai écrit depuis quinze jours, il est plus que temps de prendre en compte la réelle source du malaise du peuple tout entier exprimé par les gilets jaunes et ce même si – et peut-être justement parce que- l’on perçoit d’inévitables manipulations de ce mouvement par des intérêts extérieurs et même totalement contraires à ses légitimes revendications. Manipulations qui peuvent très bien venir de la tentaculaire oligarchie nihilo-mondialiste, l’orange ayant pu virer au jaune…
    Je le redis , cette source réelle réside dans la frustration profonde d’un peuple privé de plus en plus de ses libertés fondamentales, de se nourrir de se soigner, de s’habiller de fonder une famille , de s’exprimer même, d’être représenté à l’Assemblée, et cela pas seulement au moyen de son étouffement par la croissance exponentielle des taxes, mais aussi par une multitude lois aussi inutiles qu’humiliantes , telles celles de la limitation de vitesse à 80 km/ h , ou l’emblématique loi insolente de « La Schiappa » sur l’interdiction de la fessée, votée de toute urgence, comme si besoin était en pleine explosion du présent conflit ! Soit autant d’exemples qui expriment clairement le mépris et le déphasage de cette caste formatée dans des sphères coupées de la réalité , telles les écoles de Sciences Po et l’ENA,, à la base également d’un pantouflage qui gangrène les services de l’Etat qui ne sont plus destinés, quand ils existent encore, à servir , mais à se servir pour une oligarchie qui joue depuis si longtemps à guichets fermés . Ce n’est pas l’ahurissante rémunération , pour seul exemple de Monsieur Gohsn qui pourrait contredire le phénomène.
    Le Président a les cartes en main, certes la France est endettée , mais cette politique libertaire, plus que libérale a laissé de côté des gisements considérables de ressource, -conflits d’intérêts ?- tels la non taxation des Gafas au prétexte que « l’Europe l’interdit » alors que l’Espagne la pratique volontairement ; ou encore le scandaleux CICE pour la part injustifiée accordée aux très grandes entreprises qui ,à elle seule, offrirait un budget net de 20 milliards d’Euros pour réparer les dégâts du mépris et du pillage en services et aménagements pratiqués au détriment des campagnes, vous savez ces « territoires » que ces élites auto-proclamées évoquent « d’en-haut » avec tant de condescendance. Et je ne parle pas de la gabegie de « milliers de fonctions » administratives rémunérés, mais non effectuées, de l’aveu même du député LREM Jacques Maire ce matin sur C. News, à l’instar du cas de l’infortuné et très raisonnable gilet de jaune de l’Indre Jean-François Gilet.
    Il y a donc là une réserve appréciable qui permet à l’évidence dans un premier temps de réparer immédiatement de manière significative au moins une partie de l’injustice commise à l’égard de au moins de nos 9 millions de pauvres , victimes de ces politiques insensées autant qu’inhumaines.
    Dès lors, si le Président devait, par malheur se contenter de quelques mesurettes cela signifierait qu’il souscrit sans le dire au singulier scénario du film imposé à Paris le week-end dernier , soit la partition du peuple français en deux camps bien distincts conçus pour s’affronter ; d’un côté les vertueux militants bobos- écolos » ,« open » ,militants de la fumeuse « lutte contre la fin du monde », de l’autre les mauvais gilets jaunes, « repliés sur eux-mêmes, « factieux » , et comme cela ne suffit pas « atteints» de la « peste brune » sans oublier l’étoile blanche de rigueur, « antisémites », brefs des gueux incurables qui oseraient braver les dogmes de la religion du « progrès » contre l’humanité.
    Ce serait alors prendre le risque ahurissant de basculer d’un système totalitaire déjà bien insupportable dans une dictature absolue qui de nous mènerait très probablement , dès lors, à la guerre civile. Plaise au Ciel que nul n’en insensé n’en ait pris , à l’avance, la décision tragique et impardonnable.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !