François Grosdidier Maire de Metz à la tribune (source : Facebook Ville de Metz 21/12/2022)

La France est le seul Etat en Europe à avoir inscrit le principe de laïcité dans sa Constitution. Pourtant il s’agit d’une laïcité à deux vitesses qui s’offusque de l’expression publique de la religion catholique, socle fondateur de la France et de ses traditions multiséculaires, mais qui promeut activement d’autres croyances religieuses.

Par exemple, on se souvient de Anne Hidalgo qui s’était rendue à la rupture du jeûne du Ramadan à l’initiative de la Mosquée de Paris et avait participé à l’allumage de la 6ème bougie du chandelier à 7 branches pour la fête de Hanouka au Champs de Mars. Par contre, la Maire de Paris ne vient pas rejoindre les catholiques pour fêter Noël : pas d’inauguration de crèche, pas de participation à la messe de minuit.

En Moselle, si la mairie a disposé une crèche devant la gare de Metz, le Maire François Grosdidier, très attaché à la laïcité, a participé à l’allumage d’une bougie de la Ménorah à la Synagogue du centre-ville, au milieu des bénédictions et des chants en présence du Rabbin. Certes, le Concordat de 1802 en Alsace Moselle met entre parenthèse la séparation de l’Eglise et de l’Etat, bien qu’institutionnalisée sur le reste du territoire. C’est pourquoi les principaux cultes (catholique, protestant et israélite) sont subventionnés (et donc plus étroitement contrôlés) par l’Etat. Malgré l’attrait touristique pour les marchés de Noël et les traditions chrétiennes bien ancrées dans l’est de la France, se constate aisément la même aversion pour les catholiques puisque là aussi l’édile ne fête pas Noël par une identique participation publique au culte catholique. En revanche il n’avait pas dédaigné être présent pour profaner la cathédrale Saint Etienne lors du honteux défilé de mode de l’équipe féminine de handball.

(Source : Facebook Ville de Metz 21/12/2022)

Même schéma pour le maire de Béziers Robert Ménard. S’il avait installé une crèche au sein de la Mairie, désormais interdite par la justice républicaine, il participe lui aussi activement de manière publique, officielle, revendiquée, au culte israélite lors de la fête de Hanouka… mais ne se rend ni publiquement ni officiellement à la messe de Noël pour prier et chanter l’Incarnation de Jésus Christ notre Sauveur.

Une fête éminemment importante pour les catholiques et une date qui rappelle également le baptême et le sacre de Clovis en 496 et le sacre de Charlemagne devenu Empereur d’Occident à la Noël 800, deux figures historiques écartées de la mémoire républicaine, puisque pourfendeuses des envahisseurs barbares païens et des hérétiques.

Baptême et sacre de Clovis

Couronnement lors du sacre de Charlemagne

Avec ou sans Concordat, des élus de la République offrent un traitement de faveur aux cultes israélites et musulmans, et méprisent, ignorent le catholicisme, affichant leur préférence étrangère et pour les minorités, eux qui sont censés être les représentants de tous les Français, et plus grave, qui renient le Christ notre Rédempteur, Prince de la Paix, seul et unique fondement de notre patrie. D’ailleurs les associations de laïcards enfiévrés ne portent jamais plainte lorsque des élus célèbrent des fêtes religieuses non chrétiennes alors qu’ils persécutent avec rage ceux qui installent seulement une crèche, élément culturel et religieux important, que nous devons à Saint François d’Assise, mais qui ne fait partie de l’exercice du culte religieux à proprement parler.

La laïcité est donc une arme invoquée pour écraser le christianisme, jusque dans le langage : non aux « joyeuses fêtes de fin d’année ! » partout disons : « Joyeux et saint Noël ! » Quant à ces élus de la République, si nous pouvons toujours leur écrire quelques réclamations, gardons à l’esprit que leur attitude est un des châtiments de l’apostasie nationale et que c’est peut-être à nous de réparer les péchés de nos compatriotes par la prière publique pour qu’Il règne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :