Israël – Des milliers d’Africains sont entrés illégalement en Israël. Beaucoup vivent dans la clandestinité dans le sud de Tel-Aviv, malgré l’hostilité des habitants israéliens.

Selon les données officielles, 38.043 immigrants africains vivaient en Israël au 30 juin 2017, dont 27.494 Erythréens et 7.869 Soudanais.

Ces migrants ont commencé à arriver en nombre en 2007 (5.000 pour cette année-là), traversant la frontière entre le Sinaï égyptien et Israël. Mais le flux a été officiellement stoppé quand Israël a terminé une clôture à la frontière.

Les migrants interceptés depuis 2007 sont souvent détenus depuis des années dans le désert du Néguev (sud). Et lorsqu’ils sont parfois relâchés, ils se rendent à Tel-Aviv, s’installant à Neve Shaanan, un quartier défavorisé du sud de la ville.

Mais fin août 2017 la Cour suprême israélienne a statué que l’Etat ne pouvait incarcérer plus de 60 jours des migrants refusant d’être expulsés. Ce jugement a provoqué la colère des habitants israéliens du sud de Tel-Aviv. Des manifestations hostiles aux immigrés ont rassemblé beaucoup de monde.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu sur place, posant devant les caméras aux côtés d’une femme âgée qui disait avoir peur de marcher dans la rue la nuit. “Nous rendrons le sud de Tel-Aviv aux citoyens d’Israël”, a-t-il promis.

Des Israéliens opposés à la présence des immigrés africains ont créé “le Front de libération du sud de Tel-Aviv”.

Les immigrés reçoivent 3.500 dollars (environ 2.900 euros) s’ils acceptent de repartir mais sont menacés d’être détenus indéfiniment s’ils refusent. Car, si la Cour suprême a décidé de limiter la détention, Netanyahu a promis de légiférer pour contourner cette décision.

Une attitude très différente de celle de nombreuses organisations juives œuvrant en Europe en faveur de l’immigration de grand remplacement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :