A Gdansk comme à Paris, la police est plus prompte à matraquer les défenseurs de la Famille que les voyous ou les immigrés illégaux qui les provoquent.

Samedi, à Gdansk en marge de la gay pride locale qui a rassemblé un peu plus de 500 militants LGBT à l’appel de l’association Tolerado, la police a rudement dispersé la contre-manifestation rassemblant environ 200 personnes sous le slogan «Non à la dictature arc-en-ciel».

Présente en très grand nombre, la police antiémeute a matraqué sans ménagement les défenseurs de la Famille.

police-polonaise

police-polonaise-vs-familles

Comme en France lors des manifestations contre la loi Taubira, les policiers casqués et équipés de l’harnachement antiémeute se sont rués sur les plus faibles. A Gdansk, ils ont arrêté avec brutalité Maria Kolakowska, 19 ans, fille d’Anna Kolakowska, une élue du PIS (le parti Droit et Justice), le parti au pouvoir, fondé par les frères Kaczynski !

Il reste à préciser que le maire de Gdansk est membre du parti Plateforme Civique (PO), principal parti d’opposition au PIS.

pologne-arrestation-1

pologne-arrestation-2

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :