Une vingtaine d’habitants d’Entrelacs/Albens, en Savoie, ont envahi lundi la salle du conseil municipal. La raison ? Ces habitants voulaient faire entendre à leurs élus municipaux leur colère face à la délinquance qui grandit dans la localité.

Pour preuve de cette montée de la délinquance, la fermeture de la supérette du centre-ville, la semaine dernière, à la suite d’agressions dont a été victime son gérant.

Selon le journal Le Dauphiné, une bande d’une vingtaine de jeunes sème le désordre.

Face à cette situation, les habitants ont menacé de constituer des milices citoyennes si les voyous continuent à bénéficier de l’impunité. Devant la colère populaire qui s’exprimait, les élus ont promis l’embauche d’un second policier municipal, la pose de caméras de surveillance et un soutien accru de la gendarmerie.

A suivre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs
9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :