Nouvel attentat en Allemagne, certainement le fait d’un « déséquilibré » comme se plaisent à le dire les médias mainstream et les autorités allemandes. Cette fois-ci, il s’agit d’un « réfugié » syrien de 27 ans, « souffrant de troubles psychiatriques » selon le ministre de l’Intérieur du Land de Bavière, Joachim Herrmann. Ce syrien dont la demande d’asile avait été rejetée il y a un an était toujours présent sur le territoire allemand, preuve supplémentaire de l’incurie des autorités européennes et de la passoire migratoire qu’est l’Europe.

Ce charmant réfugié voulait pénétrer dans l’enceinte du festival d’Ansbach en Bavière dans laquelle se trouvaient 2500 personnes : il n’a pu y pénétrer faute de billet. Il s’est donc fait sauter peu après vers 22 heures devant un restaurant. Cette attaque est la troisième en une semaine en Bavière. Le bilan est d’une dizaine de blessés, dont trois dans un état grave.

Le sang coule mais les gouvernants continuent leur politique meurtrière, le ministre bavarois Joachim Hermann se disant inquiet que le droit d’asile soit « discrédité » par ces événements et appelant à ne surtout pas faire…d’amalgame !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :