Un nouveau scandale de pédophilie éclabousse l’UNICEF.

Peter Newell, 77 ans, vient d’être condamné à six ans et huit mois de prison. Il avait reconnu être l’auteur de cinq agressions sexuelles sur un enfant âgé de moins de 16 ans.

Or, Peter Newell travaillait précisément dans le domaine des droits de l’enfant.

En 2007, il avait co-signé pour l’UNICEF le document de mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Peter Newell est également l’ancien coordinateur de l’Association for the Protection of All Children charity (Approach) dont les objectifs sont la lutte contre la maltraitance des enfants.

C’est cette organisation qui, en 2015, avait déposé une plainte auprès du principal organisme européen de surveillance des droits de l’homme contre la France et six autres pays de l’Union européenne pour ne pas avoir interdit la gifle de façon explicite.

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup