Enquête – Nous avons vu que The Movement, promu par Steve Bannon, a été fondé le 9 janvier 2017 à Bruxelles et que Mischaël Modrikamen en est le président. Qui est cet homme ?

Mischaël Modrikamen est né à Couillet le 22 février 1966.  Il fût à deux reprises le président de la synagogue libérale de Bruxelles et le président de la Fondation Weizmann en Belgique.

En 2001, il a mené, au nom de la Communauté juive, les négociations sur les biens juifs spoliés pendant la guerre qui ont abouti au versement par les banques, les assurances et l’Etat belge, d’une indemnité de 111 millions €.

Marié avec Yasmine Dehaene (membre du Conseil d’administration de The Movement), il est père de trois enfants (Nathan, Raphaël et Sasha).

Avocat, il a créé en novembre 2009 le Parti populaire, dont Joël Rubinfeld – président de la Ligue Belge contre l’Antisémitisme, vice-président du Congrès Juif Européen (EJC) en 2009 et 2010 et co-président du Parlement Juif Européen (EJP) de 2012 à 2014 – fut vice-président.

En décembre 2016, Mischaël Modrikamen participe au Jerusalem Leaders Summit ; et est reçu, en tant que président du Parti populaire, par le chef du Shomron (Samarie) Council puis à la Knesset (le Parlement israélien).

Extrait du discours de Mischaël Modrikamen en Israël :

« Nous sommes des citoyens du monde et nous ne rejetons personne, mais nous voyons que nous ne sommes pas souvent respectés dans nos pays et dans le monde. Cela nous fait un point commun avec Israël, souvent critiqué par des gens qui n’y ont jamais mis les pieds et se laissent intoxiquer par les médias occidentaux. Non, ce n’est pas un pays en guerre perpétuelle. Beaucoup de gens y vivent et y travaillent normalement, Israéliens comme Palestiniens. Tout ne se résume pas à la situation à Gaza. Nous avons beaucoup à apprendre de ce pays, dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi en matière économique. »

Il est important de préciser que le Jerusalem Leaders Summit est co-organisé et dirigé par Yasmine Dehaene, épouse de Mischaël Modrikamen et membre du Conseil d’administration de “The Movement”.

Ce sommet annuel rassemble des participants américains, belges, indiens, israéliens, et anglais.  Bill Etheridge, eurodéputé de l’UKIP de Nigel Farage y a pris la parole.

Le sommet s’est terminé par la signature de la « Déclaration de Jérusalem ».

Tout indique que c’est donc à Jérusalem qu’a été élaborée la nouvelle stratégie attribuée à Steve Bannon.
Le mois suivant, Modrikamen déposait les statuts de “The Movement – Le Mouvement”, promu ensuite par Steve Bannon.  Les deux hommes ne se sont d’ailleurs rencontrés pour la première fois qu’en juillet, lors d’un déjeuner organisé par Nigel Farage.

The Movement, comme le précisent les statuts, a pour l’instant son siège à Watermael-Boitsfort, la plus riche des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale. Au 42 Avenue du Houx, vaste et luxueuse demeure avec piscine où habite Mischaël Modrikamen, et qui est aussi le siège de son Parti Populaire. «Nous avons 1.200 mètres carrés à notre disposition, ce qui est formidable», dit-il en montrant le parc qui entoure la maison.

Début septembre 2018, Modrikamen s’est rendu en Italie, en compagnie de Steve Bannon, pour recruter Matteo Salvini au sein du club.

Le 18 septembre, un autre personnage s’est rallié au projet : Louis Aliot, eurodéputé Rassemblement National et “compagnon” de Marine Le Pen, qui a annoncé que le Rassemblement National (ex Front National) entrerait dans le club.

Les élections européennes, au printemps prochain, sont le premier objectif de The Movement. «Nous fournirons l’expertise», explique l’avocat Modrikamen. «Services de sondages, analyses de données, stratégies de médias sociaux.» Tout cela au service du national-sionisme…

Mischaël Modrikamen et son épouse Yasmine Dehaene, avec Rudy Giuliani, ancien maire de New York
Mischaël Modrikamen et Nicolas Dupont-Aignan, en novembre 2016, un mois avant le Jerusalem Learders Summit où s’est conçu le projet “The Movement”

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

8 commentaires

  1. Sanguedolce says:

    Donc pour qu’un leader européen souverainiste puisse agir, il doit être adoubé par Bannon and Co ?

  2. L’ensemble des 3 articles de ce reportage détaillé …
    montre qu’on veut à nouveau nous préparer …
    … à une nouvelle version de la Souveraineté limitée, …
    comme TOUJOURS …

    1 – En effet, au delà des mots, il n’y a RIEN de changé !

    On quitterait “l’europe post 2ème guerre mondiale” …
    pour retourner …
    dans un nouveau “machin”, … dont on changerait seulement le nom,
    mais qui resterait orienté vers :

    le touporno (souveraineté sexuelle limitée),
    la monnaie unique (souveraineté économique limitée),
    la mobilité obligatoire (souveraineté personnelle limitée),
    et des frontières … comme celles de l’Angleterre !

    Le coup de gueule récent de Farage au parlement heuraupéhin …
    pour soutenir ponctuellement Orban, … ne prouve rien,
    car il est très facile de vite l’oublier ! … etc, etc.

    2 – Au total, il s’agit de remettre en selle la vieille domination américaine,
    selon la doctrine “rouzevelte-janmoné” …
    afin d’essayer de reprendre les Nations européennes en main,
    et d’en refaire un dominion des .°.zetazunis.°.

    3 – En ce moment, on observe un nombre incroyablement élevé
    d’apparitions de groupuscules simulant des “tendances nationales”.

    Tous, brusquement, voudraient nous “aider” …
    à “retrouver notre souveraineté” … (moyennant finances …).
    Mais ils se sont bien gardés … de se manifester PLUS TÔT …

    4 – Quant au r n-ex-f n,
    il a été calculé, dès l’origine, pour ne jamais réussir.
    C’est simplement un exutoire …
    pour faire passer le temps, sans qu’il ne se passe rien !

    • la vieille gauloise says:

      Oui soupape , les groupuscules comme les identitaires par exemple sont finances par Bannon et consorts , même le grand maître Attali s’ y met en inventant un nouveau terme le ” national globalisme “! Une sorte d’ oxymore qui essaie de mélanger les aspirations souverainistes au monde à la sauce sioniste

  3. Tient on a pas publié mon commentaire pasté ce matin ?!?
    Entre temps , moi ici aux US , j’ai pu entendre que bannon était très dangereux comme mec.
    Je pense que mon commentaire ne sera pas posté ( une foi de plus ) mais je prends le risque de signaler pour ceux qui comprennent l’americain de regarder les articles de Veteran Today , VT ! Journal écrit par d’anciens militaires et activistes qui pour chacun des colonistes , en savent long !
    J’ai pu voir des documents sur utube aussi ET je dous dire que pour moi , on ne peut pas trouver de meilleures infos .
    Les documents de Utube sont d’y il a plus d’un an .
    Sur Utube le site c’est : Vererans Today Network Media .
    Bon j’espère MPI publiera mon commentaire avec ce renseignement .

  4. Merci d’avoir publier ce commentaire où je recommande VT .

    Dans un interview vidéo ,dont le titre est :
    trump going down unlikely to finish first term
    l’ nvité barbara honeger ( que je ne connaissais pas) recommande 2 articles écrits sur steve bannon dans le NYT

    1 er article
    Combative Populiste Steve Bannon Finds His Man In Trump
    2 eme
    What Does Steve Bannon Wants

    Aussi il y a un reportage a lire publié dans VT le 30 octobre 2017 qui est un important document , écrit par Gordon Duff et Ian GreenHalgh .
    titre
    How Trump Became The Russian Mafia ‘s Bitch

    Merci de publier ce commentaire pour que ceux qui puisse lire ces articles soient éclairés un peu plus de la situation plutôt très grave .
    Duff et Greenhalgh sont des experts internationalement connus et publiés .

  5. la vieille gauloise says:

    Si Trump est devenu la” pute” de la mafia russe c’ est probablement parce que le clan des Rothchild s’ est soumis au point de vue des conservateurs de droite que sont les loubavitch Ce sont ces derniers qui oeuvrent ( en partie) derrière Poutine

  6. Nous assistons à une pseudo-rivalité entre 2 gangs sionistes. Le but est commun et unique (la destruction de l’Eglise et de la civilisation chrétienne), les moyens pour y arriver semblent diverger. Pas de sauveur parmi ces faux sauveurs. Il va y avoir surpopulation en Enfer!