4Le 22 juillet 2014 se tenait une manifestation pacifique devant l’Assemblée Nationale en soutien aux chrétiens d’Orient persécutés ; Yann Galut, député de la 3e circonscription (Cher), qui est venu y exprimer son soutien a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions concernant cette mobilisation.

Sur la manifestation du 22 juillet 2014

Le député socialiste adopte une « position de principe » quant au rassemblement d’hier soir; « dans chaque partie du monde où il existe un État de droits » et en tant que « représentant de la patrie des Droits de l’Homme », le parlementaire a tenu à exprimer son soutien à cette mobilisation spontanée des citoyens et affirme qu’il conviendrait que le gouvernement condamne fermement l’ultimatum qui a été lancé aux chrétiens en Irak.

Par rapport au traitement médiatique de l’affaire, M. Galut a accusé l’actualité internationale – notamment le conflit israélo-palestinien – d’avoir fait passer les persécutions chrétiennes au second plan et revendique la nécessité de révéler cette barbarie occultée au grand jour. On notera cependant que  les nombreuses persécutions subies par les chrétiens en Syrie ont été dénoncées avec force par certaines associations dès le mois de décembre dernier, alors que la guerre entre Israël et Palestine n’avait pas atteint les proportions actuelles. Le silence assourdissant des médias et du gouvernement sur ce sujet n’est donc pas uniquement le résultat des événements extérieurs.

Interrogé sur l’action des associations créées ces derniers temps en faveur des chrétiens martyres, M. Galut affirme soutenir toute action allant en ce sens ; lui-même revendique ouvertement sa position sur twitter, affichant le ن[1] sur la photographie de son compte.

Sur les mesures prises à l’Assemblée Nationale

Le député promet de participer à toute initiative prise en faveur des chrétiens persécutés en Orient, quelques soient les membres du parti politique avec lesquels il sera amené à travailler. « C’est toute la beauté de la démocratie que de se retrouver en accord avec Hervé Mariton, avec qui j’ai pu souvent m’opposer lors de débats parlementaires », a-t-il souligné. Selon lui, il est nécessaire de passer par la communauté internationale afin d’y faire entendre la voix de la France et plaider la cause des martyrs chrétiens.

A cet égard, M. Galut nous fait part de la création d’un nouveau groupe de travail à l’Assemblée, sous l’égide des députés Valérie Pécresse (UMP) et Véronique Besse (non inscrite). L’institution fermant ses portes au mois d’août, le travail du bureau commencera à la rentrée septembre mais les adhésions sont d’ores et déjà proposées aux députés qui souhaiteraient rejoindre le mouvement, afin que s’opère une véritable « prise de conscience » sur le sujet.

L’élu a achevé l’entretien en soulignant toute l’importance de ce type de mouvements spontanés ; « les citoyens doivent interpeller les élus que nous sommes ; c’est une cause qui doit rassembler la communauté internationale et il faut tout mettre en œuvre pour la mobiliser ».


[1] Lettre « N » en arabe) ; signe marqué sur les maisons des chrétiens de Mossoul dénonçant la condition de nazaréen (chrétiens) des habitants pour les inviter à quitter les lieux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :