Le Grand remplacement en marche…

Le 20 mai dernier, lors d’un meeting à Sarajevo, en Bosnie, le président turc Recep Tayyip Erdogan, a appelé ses compatriotes immigrés en Europe à s’engager en politique dans leur pays d’accueil.

« J’ai une demande à vous faire, prenez un rôle actif dans les partis politiques dans les pays où vous vivez »

a-t-il déclaré aux Turcs venus l’écouter.

« Vous devriez prendre place dans ces Parlements »

a-t-il ajouté.

La diaspora turque compte 3 millions d’électeurs en Europe dont 1,4 million en Allemagne.

Cet appel du « Sultan Erdogan » est un autre signe du Grand Remplacement qui sévit dans les nations européennes via l’immigration musulmane.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Cadoudal says:

    les Français ont renoncé aux croisades et à tout esprit de défense ; les Turcs , eux, font le djihad, sans complexe.

  2. Il serait temps de s’opposer à l’inadmissible.

  3. Emily says:

    Erdogan est en retard d’une guerre (sans mauvais jeux de mots) … c’est déjà le cas : en Belgique, ministre, échevin, député et autres, tous au service de leur communauté ethnique, quelle que soit leur appartenance politique.