Les protestations montent en Espagne après l’annonce du premier ministre espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, de transférer « dans un bref délais » les restes du défunt Caudillo Francisco Franco de La Valle de Los Caidos en un autre lieu.

« Aucune démocratie, a déclaré le ministre Sanchez, ne peut se permettre des monuments qui exaltent une dictature. » L’intention d’enlever Franco, est « ferme » a-t-il ajouté devant un parlement espagnol qui n’aurait aucune autre priorité.

Pourtant ce fut le Caudillo espagnol qui avait fait construire ce monument à 60 km de Madrid dans une optique de pacification nationale afin d’y enterrer les restes des soldats morts des deux côtés de la guerre civile. Pacification que le politicien actuel Sanchez, soumis à la dictature de la pensée unique, s’emploie à détruire.

Pedro Sanchez a assuré vouloir exécuter son projet avant la fin juillet.

Ces dernières semaines la droite espagnole mais aussi de nombreux catholiques ont protesté contre cette initiative. Le Mouvement pour l’Espagne a invité « tous les partisans de la mémoire de Franco et de son œuvre à un religieux et patriotique pèlerinage national à La Valle de Los Caidos. Pour éviter le saccage que le Rouge se destine à perpétrer contre toute légalité, la justice et le respect pour les familles de millions d’Espagnols qui s’opposent à l’exhumation de Franco et de José Antonio de La Valle de Los Caidos, les considérant une part de notre patrimoine national à laquelle on ne peut renoncer. »

Des milliers de personnes ont répondu à cet appel avec le slogan « On ne touche pas à La Valle de Los Caidos ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :