Et si des bombes étaient larguées sur Paris ? Londres ou Washington ? C’est pourtant bien ce que s’est permis de faire la troïka occidentale contre la Syrie. Comme personne parmi les gros médias ne donne la parole à la Syrie, victime de l’agression de 3 pays, chacun incomparablement plus puissant qu’elle, sauf pour dénaturer ses prises de position, écoutons ce que disait M. Bachar Jaafari, représentant de la Syrie  à l’ONU le lendemain du bombardement:

Selon M. Bachar Jaafari, la France ment en disant qu’ils ont bombardé au nom de la communauté internationale. Pourquoi n’ont-ils pas présenté les centres de fabrication chimique à l’IOAC et à la communauté internationale avant de lancer leurs attaques? La délégation de l’OIAC a été empêchée de se rendre à Damas, bloquée à Beyrouth afin de laisser les attaques se passer tranquillement ? Parmi le tiers des bombes environ qui ont atteint leur but, figure le centre d’études scientifique de Barzah situé dans Damas, la capitale syrienne. Or ce bâtiment a été visité deux fois l’année dernière et les experts de l’IOAC qui ont certifié que ce centre n’avait aucune activité chimique en contravention avec les normes mondiales.

L’ambassadeur présente un contre-plan :

– La Syrie propose aux trois pays agresseurs de lire la charte des Nations unies à laquelle ils adhèrent pour comprendre qu’ils l’ont enfreinte frontalement.

– Elle demande de cesser immédiatement de soutenir les terroristes qui agissent en Syrie

– De mettre un terme aux mensonges et à la fabrication de faits pour justifier cette agression continue contre le pays.

– Ces États doivent réaliser qu’après 7 ans d’une guerre terroriste imposée à [la Syrie], menée par leurs trois pays et leurs agents dans la région, leurs missiles et leurs avions n’atteindront pas notre volonté de détruire votre terrorisme. Le peuple syrien réalisera son avenir par lui-même sans aucune intervention étrangère. Nous ne permettrons à aucun étranger de nous dicter notre avenir.

Je vous avais promis hier, dit-il, que nous ne resterions pas les bras ballants face à quelque agression que ce soit et nous avons tenu promesse.

En effet la DCA Syrienne a détruit en vol plus du tiers des missiles de la coalition.

S’adressant aux pays de l’ONU qui respectent le droit international: “la Syrie, a-t-il déclaré, et ses amis qui sont nombreux sont tout-à-fait aptes à faire face à l’agression brutale qui a visé mon pays. Ce que nous vous demandons, c’est d’appeler les USA, la GB et la France, à lire les dispositions de la charte des Nations unies, notamment ce qui a trait au respect de la souveraineté des États. “ Il a qualifié de “tyranie” les agissements de ces États.

A 3h55 du matin heure de Damas, ils ont mené une agression contre la Syrie de 110 missiles. “En réponse à cette agression épouvantable la Syrie s’est défendue pour repousser cette agression abjecte, la défense a repoussé la plupart de ces missiles, même si certains ont touché le centre Barzah à Damas, et dans d’autres villes du pays.” “Certains de ces missiles, charmants et intelligents et nouveaux [selon l’expression de Doanld Trump ndlr] ont cependant atteint certains objectifs, dont  l’un près de Homs où 3 civils ont été blessés. A la demande des alliés et les avertissant que seule une simulation d’attaque chimique pouvait les aider, les djihadistes ont fomenté une attaque et trouvé des parjures “pour venger la défaite de ses agents dans la Ghouta.” Ceux qui ont fabriqué la mascarade ont été arrêtés et ils ont admis à la TV qu’il s’agissait d’une mascarade, “nous avons la vidéo si la présidence s’intéresse à l’attaque”. “Il s’agit de permettre à ces groupes de pouvoir continuer leurs crimes dans d’autres pays, cela ne fait pas de doute.” “Dans 146 missives nous avons attiré votre attention sur l’utilisation de ces groupes terroristes. ” ” Ces tirs sont intervenus à l’heure où l’équipe de l’OIAC devait arriver en Syrie pour enquêter à la demande du gouvernement syrien pour examiner ces allégations d’attaques chimiques. ” ” Le message que vous envoient ces agresseurs à vous et au monde, c’est qu’ils ne font que très peu de cas de votre mandat et qu’ils ne veulent pas d’enquête transparente, non, Ils font pression sur ces experts pour cacher leurs mensonges.” “Aux trois agresseurs je dis, vous êtes des menteurs, vous êtes des affabulateurs, vous êtes des hypocrites, vous chercher à faire échouer, quelqu’action de cet organisme qui ne serve pas vos intérêts, vous tentez sans cesse d’instrumentaliser les goupes d’enquête, Il me suffit de citer l’Afrique, la Syrie, la Libye, la Yougoslavie.” A déclaré, notamment, l’ambassadeur.

Lire aussi:

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :