Aux Etats-Unis, la « théorie du genre qui n’existe pas » est déjà une idéologie bien plus répandue qu’en France.

Durant l’été, il existe des camps « gender ». Des parents y conduisent des petits garçons considérés « de genre non conforme ». Ici, durant quatre jours, des garçons – dont certains à peine en âge d’entrer à la maternelle – vont apprendre à s’habiller en fille et à se maquiller.

Oui, vous avez bien lu. Des parents encouragent leurs petits garçons à porter des robes, à marcher avec des chaussures à haut talon, à se mettre du rouge à lèvre…

Des défilés de mode sont organisés durant ce camp d’été. Ces garçonnets se déhanchent comme des starlettes sous les applaudissements de leurs parents.

On a l’impression d’une caricature sordide : ces petits garçons passent la journée à se maquiller, démaquiller, remaquiller, à échanger et comparer robes, jupes, chaussures à talon, bracelets, colliers,…

Tant d’enfants que l’on prépare dès le plus jeune âge à devenir homosexuels ou transsexuels…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :