Trump est de retour. Toujours aussi combatif et continuant à soutenir qu’il y a eu fraude électorale lors des dernières élections présidentielles.

L’ancien président américain a tenu samedi son premier grand meeting depuis son départ de la Maison-Blanche. Il lance la bataille pour les élections de mi-mandat devant des milliers de partisans. Officiellement il a démarré la campagne de ces élections américaines de mi-mandat, dans l’Ohio, mais il est déjà en campagne pour 2024. Il s’agissait du « tout premier meeting de l’élection de 2022 », a-t-il souligné en introduction, l’événement ayant été organisé en soutien d’un candidat républicain au Congrès. « Nous allons reprendre la Chambre (des représentants), nous allons reprendre le Sénat », a-t-il martelé.

Son adversaire Joe Biden, actuel président des Etats-Unis, a fait les frais de la verve trumpienne :

« Joe Biden est en train de détruire notre nation, juste sous nos yeux. Qui diable sait ce qu’il va se passer en 2024, on n’aura même plus de pays ! »

Le pays court « à sa perte » a ajouté Trump.

The Donald a abordé tous les thèmes qu’affectionnent ses électeurs, notamment l’immigration, « Vous avez des millions de personnes qui entrent dans notre pays. Nous n’avons aucune idée de qui ils sont. Joe Biden fait exactement le contraire de ce que nous avons fait », et est revenu sur a fraude électorale : « Nous avons gagné l’élection deux fois, et il est possible que nous devions la regagner une troisième fois », a-t-il déclaré, déclenchant les acclamations des milliers de partisans réunis pour sa venue à Wellington, près de la ville industrielle de Cleveland.

Afin de soutenir tous les candidats pro-Trump lors des élections-clés de mi-mandat («midterms») de novembre 2022, dès mercredi, l’ancien locataire de la Maison Blanche se rendra au Texas pour visiter la zone frontalière avec le Mexique et revenir sur l’immigration clandestine, l’un des sujets centraux de sa présidence. Puis le 3 juillet, il organisera un autre grand meeting à Sarasota, en Floride.

La campagne de mi-mandat est partie avec un Trump en pleine forme.

Francesca de Villasmundo

                     

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :