Il y a maintenant un peu plus d’un an, le 3 juin 2016, en la fête du Sacré-Cœur de Jésus, les capucins de Morgon distribuaient à leurs amis et aux membres de leur Tiers Ordre une étude doctrinale sur la question des relations des communautés traditionnelles avec la Rome conciliaire.

Dans ce document de près de 100 pages, rédigé selon une méthode très scolastique (St Thomas d’Aquin), les religieux avancent les raisons profondes pour lesquelles l’« accord » avec Rome, tel qu’il est envisagé aujourd’hui, leur paraît néfaste pour l’Eglise ;

Pour rappel, le père Antoine, père supérieur dit “père Gardien” de Morgon, avait également était le signataire de la salutaire et courageuse “lettre des doyens” au sujet des mariage, rappelant ce qu’est le droit des fidèles en ce domaine et la véritable nature de l’état de nécessité qui existe plus que jamais aujourd’hui, tout en dénonçant la confusion liée à la volonté de certains de rallier la Rome moderniste.

Nous remercions “profondément” nos frères capucins pour ce texte ferme tout emprunt de charité qui depuis un an a su convaincre et ouvrir les yeux d’un grand nombre de prêtres et catholiques trompés par les sirènes libérales.

Christian Lassale

L’étude est visible ci-dessous ou téléchargeable par ce lien.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :