En vue des futures élections européennes de 2019, Marine Le Pen a proposé, jeudi dernier, à son ancien allier au second tour des Présidentielles, Nicolas Dupont-Aignan, de mener une liste commune en figurant en dernière et avant-dernière positions.

Le président de Debout la France a rejeté cette main tendue en encourageant la présidente du Rassemblement National « à clarifier » son programme pour obtenir cet accord : « Ce week-end, j’ai dit non à Marine Le Pen car je pense qu’elle mettait la charrue avant les bœufs. Que d’abord chaque parti politique prépare un projet et que Marine Le Pen clarifie le sien », a-t-il déclaré « Pour qu’il y ait accord, il faut une clarté des projets. Tant que le nouveau Rassemblement national n’aura pas clarifié son projet, ne me demandez pas de dire oui à un accord ».

Marine Le Pen a réagi à ce refus sur RTL au cours du Grand Jury en affirmant que ce n’était “pas très grave si Nicolas Dupont-Aignan, malgré les discours sur le rassemblement qu’il fait en toutes circonstances, malgré le fait qu’il exprime toujours que c’est l’intérêt supérieur du pays qui était à la base de son action, souhaite partir seul”. “Nous rassemblons, nous, encore une fois, des gens qui viendront de l’ancienne droite ou de l’ancienne gauche”, a-t-elle ajouté.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :