Il y a quelques mois, Bernard Kouchner souhaitait que ne soit plus utilisé le mot “euthanasie”. Non pas qu’il soit opposé à l’euthanasie, bien au contraire. Mais pour la faire admettre par l’opinion publique, il trouvait qu’il fallait éviter un mot qui, phonétiquement, en rappelle un autre, à savoir “nazi”.

Laurent Fabius est, lui aussi, un adepte de la bataille sémantique. “Je recommande de ne pas utiliser l’expression “Etat islamique” qui engendre une confusion“, écrit-il sur son compte Twitter.

Dans les deux cas, on veut nous enjoindre de pratiquer la novlangue et d’éviter de réfléchir. Imaginez un seul instant cette épouvantable confusion qui nous conduirait à établir un lien entre l’Etat Islamique et le Qatar… Ce serait tout simplement insupportable pour cette classe politique qui, de l’UMP au PS, multiplie les courbettes devant les émirs qataris.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :