Les Allemands en ont ras-le-bol du confinement et ils le font savoir assez puissamment pour que Merkel se retrouve obligée de mettre fin au confinement.

Une étude sur le port du masque réalisée auprès de 25000 enfants allemands a révélé en outre les symptômes suivants : 53% de maux de têtes, 50% de difficultés de concentration, 38%  de difficultés d’apprentissage, 36% de fatigue et somnolence.

La chancelière allemande a accepté un déverrouillage progressif du dispositif anti-Covid dans tout le pays. L’Allemagne va progressivement se déconfiner. “Après plus de neuf heures d’âpres négociations, Angela Merkel et les dirigeants des 16 Etats-régions du pays sont parvenus à un accord sur un calendrier d’assouplissements des mesures de confinement partiel en place depuis la fin de l’année dernière” écrit 20 minutes.

La chancelière a cédé face aux régions allemandes à propos d’un seuil d’incidence de 35 pour 100.000 en deçà duquel des assouplissements futurs seraient concédés. Le seuil de 50, moins contraignant, a finalement été retenu pour ouvrir la voie, à partir de fin mars, à des réouvertures dans la restauration en plein air, les secteurs culturels et sportifs. Au-dessus de 100, de sévères restrictions seront en revanche réintroduites.

« Aujourd’hui, nous pouvons parler d’espoir et d’espérance », a affirmé lors d’une conférence de presse la chancelière allemande, estimant que son pays entrait désormais « dans une nouvelle phase » de la lutte contre l’épidémie rendue possible notamment par l’accélération des vaccinations.

Cette décision intervient à sept mois des élections législatives alors que le dispositif anti-Covid n’est plus soutenu aujourd’hui que par un tiers des Allemands, contre deux tiers début janvier, selon un sondage YouGov publié cette semaine. La chancelière allemande trouvait même des opposants au sein de son propre gouvernement.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :