L’anecdote vaut la peine d’être contée : se faire tirer le portrait à n’importe quel prix peut coûter cher… en crédibilité !

Facebook censure la publication de la fameuse photographie de Macron aux Antilles. Celle où on le voit entouré de deux jeunes Antillais à moitié nus et dont l’un commet un geste obscène. Celle couverte par la communication de l’Élysée qui s’évertua à en minimiser la portée outrancière. Celle qui fit tellement polémique, qu’elle valut à Macron une lettre satirique de Michel Onfray. Macron essaya bien de dédramatiser la situation en pointant du doigt, sans jeu de mots, certains « discours de haine » et un racisme blanc contre « notre jeunesse d’une certaine couleur de peau », Facebook vient de donner raison à ceux qui s’étaient à juste titre indignés.

Le réseau social a supprimé la photographie de différents comptes Facebook au motif qu’elle contreviendrait, explique-t-il aux internautes dont la publication est censurée, aux « standards de la communauté concernant la nudité et les actes sexuels ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :