Reuters / Konstantin Chernichkin

Un député au Parlement européen et candidat à l’élection présidentielle polonaise du 11 mai prochain, Janusz Korwin-Mikke, a déclaré a Wiadomosci que les snipers du coup d’Etat de Kiev de février 2014 avaient été préparés en Pologne.

« Maïdan, c’est notre opération. Je siégeais au Parlement européen à côté du ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet. Dans un entretien avec la chef de la diplomatie européenne de l’époque, Catherine Ashton, ce dernier a reconnu que ce sont nos hommes qui en réalité ont tiré sur la place Maïdan, et non ceux du président russe Vladimir Poutine ou de l’ancien chef de l’Etat ukrainien Viktor Ianoukovitch », a raconté le candidat à la présidence de la Pologne.

PHO8c2c9e28-9b1e-11e3-87de-ebb1146819db-805x520

Catherine Ashton -et donc les dirigeants de l’UE- étaient donc au courant des véritables auteurs des attaques, bien qu’ils aient fait semblant de croire que c’était la police ukrainienne qui avait agi sur ordre de Ianoukovitch. Les tirs des snipers de la place Maïdan avait occasionné 40 morts parmi les manifestants et 20 morts parmi les policiers, sans compter les 500 bléssés. Des tirs qui avaient aussitôt été mis sur le dos de président en exercice d’alors: Victor Ianoukovitch. Cette opération sous faux drapeau, a servi de prétexte pour renverser le pouvoir et instaurer à sa place un régime favorable à Washington avec les rebelles de la place Maïdan. Ce coup d’Etat est la cause de la guerre civile qui continue de déchirer l’Est de l’Ukraine depuis le mois d’avril 2014.

Reuters / Vasily Fedosenko

« Nous l’avons fait pour gagner la bienveillance de Washington », a précisé le politicien polonais interrogé sur les mobiles de Varsovie. Selon lui, les événements en cours en Ukraine sont une agression des Etats-Unis contre la Russie. »

A Wirtualna Polska, l’eurodéputé polonais a confirmé: « Oui, c’était notre opération. On entraînait les snipers en Pologne (…) Enfin la vérité éclate au grand jour ». (Source)

La télévision allemande ARD avait consacré un reportage sur le sujet, au moment des faits, qui est à visionner dans la vidéo ci-dessous, sous-titrée en français: 

Ajoutée le 24 avr. 2014

Reportage de la chaîne publique régionale allemande ARD sur les tirs de snipers meurtriers du 20 février dernier sur la place Maïdan, à Kiev, en Ukraine 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :