Qu’est-ce que Anthony Fauci, le monsieur Covid des Etats-Unis, a à voir avec le laboratoire de Wuhan, et l’hypothèse que ce  laboratoire pourrait être le lieu de naissance du coronavirus qui fait trembler la terre ? Comme le rappelle The Spectator World, les États-Unis ont commandé l’étude des nouveaux coronavirus à un groupe appelé EcoHealth Alliance, qui, selon NPR, effectuait la majeure partie de la collecte d’échantillons de coronavirus sur des chauves-souris, puis les transférait à l’Institut de Wuhan. La subvention initiale accordée à EcoHealth s’élevait à 3,7 millions de dollars, dont 76 000 dollars pour l’Institut de Wuhan. Ce financement a été approuvé avec le soutien de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, l’agence dirigée par Anthony Fauci, a rapporté Newsweek. Ce contrat a été annulé en avril 2020.

Pour renforcer la thèse sur l’origine du coronavirus dans le laboratoire de Wuhan, ce sont désormais 18 scientifiques qui ont signé une lettre publiée dans Science dans laquelle ils demandent une nouvelle enquête et l’ouverture de dossiers chinois à des experts indépendants. « Nous devons prendre au sérieux les hypothèses relatives à la propagation naturelle et en laboratoire, jusqu’à ce que nous ayons des données suffisantes », écrivent-ils dans leur lettre. Selon les auteurs de la missive, il manque encore une explication exhaustive sur la façon dont le virus se serait transmis de la chauve-souris à l’homme. « Le but de cette lettre est d’apporter un soutien scientifique aux personnes qui ont le pouvoir de lancer une enquête internationale », expliquent les scientifiques qui ont rédigé la lettre :

« Ils peuvent l’évoquer pour dire que des scientifiques de haut niveau, dans un certain nombre de domaines pertinents, pensent qu’une enquête rigoureuse sur l’hypothèse d’un accident de laboratoire est nécessaire. »

Pendant ce temps, des États-Unis, le plus républicain du Comité du renseignement de la Chambre, Devin Nunes, a déclaré que les services de renseignement américains n’avaient pas correctement enquêté sur les origines de Covid-19 et implore désormais le président Biden de « lancer une enquête pour déterminer si le virus provient d’un accident de laboratoire en Chine ».

Cette demande fait suite à l’échec de l’enquête de l’OMS dont un des experts, le zoologiste britannique Peter Daszak, favorable à l’hypothèse d’une transmission de l’animal à l’homme, n’est rien de moins que le président de EcoHealth Alliance. Comme l’écrit dans une étude récente le journaliste scientifique Nicholas Wade, en fait, « l’organisation du Dr Daszak a financé la recherche sur les coronavirus à l’Institut de virologie de Wuhan. Si le virus du SRAS CoV-2 avait effectivement échappé à la recherche qu’il a financée, le Dr Daszak serait potentiellement coupable. »

EcoHealth Alliance de Daszak et l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses de Fauci sont donc impliqués, de près ou de loin, avec la pandémie actuelle.

Evidemment, précise le Spectator dans son attaque contre Fauci, rien ne prouve que l’entité dirigée par le célèbre virologue, cet Institut national des allergies et des maladies infectieuses, ait, intentionnellement, voulu déclencher une pandémie à travers le monde, mais l’hypothèse que le virus soit « né » de manière complètement accidentelle en laboratoire ne doit pas être mise de côté comme l’ont fait de nombreux médias, qualifiant à la hâte cette hypothèse comme une « théorie du complot ». Ce n’est bien sûre qu’une hypothèse à vérifier concernant l’origine du virus que nous connaissons encore trop peu. Et cela signifie aussi que Fauci, comme d’autres acteurs de la pandémie de covid-19, doit clarifier son rôle d’une manière ou d’une autre.

Francesca de Villasmundo 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :