Rassemblement national
Rassemblement national

« Financement illicite en 2022 ». Le parquet de Paris ouvre une enquête sur le Rassemblement National de Marine Le Pen. La décision a été prise, entre les deux tours des Législatives, à la suite d’un rapport de 2023 établi par la Cnccfp, l’organisme chargé de contrôler les limites de dépenses imposées par la loi aux candidats lors des élections.

Pour le RN : victoire politique dans les urnes, troubles judicaires au Parquet

Alors que l’incertitude règne encore en France sur qui prendra les rênes du pays après le second tour des élections législatives, le parquet de Paris a pris une décision contre le Rassemblement National. Une information judiciaire a été ouverte mardi 2 juillet pour faire la lumière sur un financement illicite présumé de la campagne de Marine Le Pen lors de l’élection présidentielle de 2022.

La nouvelle a été publiée par la chaîne BFMTv. La décision a été prise, le 2 juillet, à la suite d’une enquête préliminaire et de l’élaboration en 2023 d’un rapport de la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (Cnccfp), l’organisme qui supervise le plafond de dépenses imposé par la loi aux candidats lors des élections.

Selon ce qui a été déclaré par le parquet de Paris, le document aurait mis en lumière certaines irrégularités, comme « le prêt reçu par une personne morale en tant que candidat à une campagne électorale, puis son acceptation, et encore le détournement de biens et l’escroquerie à l’égard d’une personne publique. Enfin, le délit de faux et d’usage de faux ». Aucun détail sur la nature des suspects n’a encore été fourni.

Le RN de nouveau dans le viseur du Parquet

Une longue liste d’où il ressort que Marine Le Pen aurait violé la loi sur les campagnes présidentielles, une accusation qui a même coûté en février à l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, six mois de prison avec sursis, toujours pour financement illicite. C’est un nouveau problème pour Marine qui sera jugée en septembre, en compagnie de son père Jean-Marie, 96 ans, fondateur du Front national dont est issu le RN, et avec d’autres représentants du parti, accusés d’avoir payé des assistants parlementaires avec des fonds de l’Union européenne alors qu’ils travaillaient pour le Front, en France, entre 2004 et 2016.

Marine Le Pen avait investi près de 11,5 millions d’euros dans la campagne présidentielle de 2022, sa troisième, à l’issue de laquelle Emmanuel Macron a été réélu avec 58,55 % des voix. Outre l’enquête, le Rassemblement National a également perdu l’un de ses plus hauts représentants. Mardi 9 juillet, Gilles Pennelle, directeur général du parti et principal artisan du « Plan Matignon », qui était censé assurer toute la logistique en cas d’élections anticipées, a démissionné.

Le RN exclu d’office de la formation d’un nouveau gouvernement

Entre-temps, des discussions ont commencé entre les différentes parties de l’Assemblée nationale pour parvenir à la formation d’un nouveau gouvernement. Lundi 8 juillet, le président du parti du centre MoDem François Bayrou a proposé un accord qui irait de la gauche sans la France insoumise à la droite sans le RN. « Il n’y a pas de majorité, nous sommes dans une situation où il n’y a pas de gagnant », a déclaré l’homme politique sur TF1. « Pour construire une majorité, les députés devront ensuite créer une entente qui œuvrera ensemble pour le bien du pays ».

Peut-être en raison cependant du résultat historique obtenu le 7 juillet par le RN, passé de 8 députés en 2017 à 88 en 2022 jusqu’à 126 lors de ce dernier tour (143 avec les alliés d’Eric Ciotti), le parquet ouvre-t-il fort opportunément cette enquête sur la campagne de 2022…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !