Alors que la censure Big Tech à l’encontre du président Donald Trump se répand, le rédacteur en chef du magazine Forbes a menacé les entreprises qui engageraient des secrétaires de presse qui travaillaient pour le président.

Randall Lane, directeur du contenu et rédacteur en chef de Forbes, a publié jeudi un article intitulé «A Truth Reckoning: Pourquoi nous tenons ceux qui ont menti pour Trump pour responsables». Faisant référence à la marche de protestation au Capitole américain, Lane a déclaré qu’elle était basée sur des «mensonges». 

«L’insurrection d’hier était enracinée dans le mensonge», a-t-il affirmé. «Qu’une élection juste a été volée. Qu’une défaite importante était en fait une victoire écrasante. Que la plus ancienne démocratie du monde, ingénieusement isolée par des régimes de vote étatiques autonomes, est un système truqué. De tels mensonges, répétés fréquemment et avec ferveur, fournissaient l’allumage, l’étincelle, l’essence.»

Il a attaqué Trump, affirmant qu’il était «passé du commandant en chef au menteur en chef».

Non content de cette attaque, Lane s’en est pris ensuite aux différents attachés de presse de Trump, Sean Spicer, Sarah Sanders, Stephanie Grisham et à l’actuelle secrétaire, Kayleigh McEnany

Le rédacteur en chef de Forbes a menacé toutes les entreprises qui engageraient l’un des attachés de presse du président Trump: «Que le monde des affaires le sache : embauchez l’un des confrères fabulistes de Trump ci-dessus, et Forbes supposera que tout ce dont votre entreprise ou entreprise parle est un mensonge. Nous allons examiner, revérifier, enquêter avec le même scepticisme que nous aborderions un tweet de Trump. Vous voulez vous assurer que la plus grande marque de médias commerciaux au monde vous approche comme un entonnoir potentiel de désinformation? »

Dans des mots faisant écho à ceux qui appelaient au «Great Reset» mondialiste, le rédacteur en chef de Forbes a appelé à une réinitialisation nationale, basée sur l’expulsion de la société du personnel de Trump, en disant: «Notre réinitialisation nationale commence là».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :