Ce jeudi 29 mars 2018, Jeudi Saint, le journal italien La Repubblica publiait un nouvel entretien entre le pape François et le journaliste athée Eugenio Scalfari.

Selon Eugenio Scalfari, le pape François lui aurait déclaré « L’enfer n’existe pas, ce qui existe c’est la disparition des âmes pécheresses ». Une hérésie en contradiction avec l’enseignement professé par l’Eglise catholique.

Cette autre déclaration attribuée au Pape au sujet des âmes pécheresses est également contraire à ce qu’enseigne l’Eglise :

« Celles qui se repentent obtiennent le pardon de Dieu et prennent leur place parmi celles qui le contemplent, mais celles qui ne se repentent pas, et qui donc ne peuvent pas être pardonnées, disparaissent »

Très rapidement, le jour-même, le Vatican a démenti les propos attribués à François, qualifiant cette interview de « reconstruction ».

Qui croire ?

Bien sûr, les journalistes sont habitués à retranscrire à leur façon les propos tenus lors d’une interview. Quiconque a pratiqué cet exercice sait que les propos qui paraissent dans la presse écrite sont souvent déformés.

Mais ce n’est pas la première fois que François accorde une interview à Eugenio Scalfari. Et à chaque publication, devant les énormités attribuées au Pape, le service de presse du Vatican galope pour démentir.

Dès lors, il vient à l’esprit de chacun une question toute simple : si les propos de François sont réellement déformés par le journaliste athée Eugenio Scalfari, pourquoi François continue-t-il à accorder des entretiens à ce journaliste, entretenant de la sorte la plus grande confusion dans les esprits ?

Errare humanum est, perseverare diabolicum

La célèbre locution latine semble particulièrement adaptée à la situation.

Dans un ouvrage intitulé Il diavolo c’è (en français « le diable existe »), l’écrivain italien Diego Manetti a rassemblé toutes les interventions au cours desquelles le très médiatique François parle de Satan. Dans le contexte actuel, celle-ci mérite attention :

« Satan est un séducteur, quelqu’un qui pose des pièges et un séducteur. Il séduit en jouant de charme, un charme démoniaque qui vous porte à croire à tout. Avec ce charme, il sait vendre et il vend bien, mais à la fin paye mal ! »

(Pape François, Homélie de la messe pour le Corps de la gendarmerie vaticane, 3 octobre 2015)

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :