Le 28 octobre, à Troyes, le Grand Orient de France inaugurera ses « universités populaires maçonniques » avec une conférence de François Baroin, Président de l’association des maires de France, Maire de Troyes, et fils de l’ancien Grand-Maître du GODF Michel Baroin (1977-78). Baroin interviendra sur le thème « Comment réparer les fractures territoriales ? ».

Jean-Philippe Hubsch, le Grand-Maître du Grand Orient de France, avait annoncé le 30 août dernier, lors du Convent de son obédience maçonnique, la création des Universités Populaires Maçonniques.

Son intention affichée est d’organiser tous les mois une conférence publique, dans des salles de conférences, dans des villes moyennes, en province.

En novembre, la seconde conférence des « universités populaires maçonniques » se tiendra à Créteil, sur le thème « L’antisémitisme contre la République ». Comme c’est original.

Le GODF a déjà annoncé les autres thèmes qui suivront :
– La Laïcité, fondement de la République
– L’immigration, une chance pour la France ?
– L’archipel français : état des lieux
– L’amour de la République, nouvelle passion française ?
– Comment sauver l’école républicaine ?
– Peut-on faire confiance aux politiques ?
– L’intelligence artificielle, ennemie de l’humanité ?
– Sacré, religions, religions civiles

Souhaitons que ces conférences publiques permettent d’y faire entendre quelques voix de la contradiction.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :