Frédéric Mitterrand, celui qui fut un lamentable ministre de la Culture sous le gouvernement Sarkozy après avoir été un animateur télé dans la ligne de la presse pour concierges et salons de coiffure, vient de signer un livre intitulé « La Récréation » qui paraît chez Robert Laffont.

720 pages de ragots et bruits de couloirs glanés durant son expérience ministérielle. Chaque figure un peu connue de l’UMP a droit à son quart d’heure de gloire « people ». Ne vous attendez pas à des réflexions politiques ou philosophiques, on est plutôt dans le lourd, le gras et le dérisoire.

Ceci dit, à la lecture d’un tel ouvrage, celles et ceux qui avaient encore la moindre illusion vis-à-vis de la prétendue opposition de l’UMP au « mariage » homosexuel en sortiront vaccinés. Les confidences de Frédéric Mitterrand décrivent une ambiance de folles à l’UMP ! Morceau choisi : « Cet allumeur de Laurent Wauquiez me fait passer un petit mot au Conseil des ministres : (…) « Pourquoi tu me regardes avec cet air langoureux ? –  Parce que je te trouve vraiment sexy ».

On vous passe les commentaires de Frédéric Mitterrand tombé en pamoison devant « la beauté physique » de François Fillon…

L’auteur, fidèle à lui-même, dans la droite ligne de son précédent « roman » scandaleux, raconte une vie d’obsédé sexuel inverti, fasciné par le moindre « beau gosse » qui passe.

Il y a bien sûr tous les règlements de compte. Rachida Dati est à la fête ! Et Jean-Michel Ribes, le petit directeur de théâtre arrogant et antichrétien, y apparaît comme celui qui vient encore et encore mendier au ministère. Même chose pour Nicolas Demorand, patron de « Libération », qui vient réclamer une avance sur les subventions à son journal.

Dans un autre registre, Frédéric Mitterrand digère mal le dédain que lui a témoigné François Hollande. Cela se passait à un dîner du CRIF, ce fameux organe des institutions juives de France auquel tout le monde se presse. Frédéric Mitterrand s’avance vers Hollande qui réplique : « C’est bon, c’est bon, allez, rentrez chez vous ! ». C’est bien la première fois que je me régale d’une petite phrase de François Hollande !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :