Le co-fondateur de Génération Identitaire, Damien Rieu, ainsi que l’avocat Gilbert Collard, ont officialisé leur ralliement à Eric Zemmour. Si Gilbert Collard est une prise médiatique importante, celle de Damien Rieu est peut-être le prélude d’une autre bien plus importante : celle de Marion Maréchal.

C’est un coup dur mais mérité pour Marine Le Pen dont le programme n’a guère plus de différence d’avec celui d’un Chirac en 1995. Allant de reniement en reniement, le dernier en date étant l’abandon de la fin de la double nationalité, Marine Le Pen démontre, s’il en était encore besoin, à quel point elle est étrangère à toute conviction.

Ces deux ralliements à Eric Zemmour ouvrent certainement la porte à bien d’autres, que ce soit en provenance du RN ou bien même depuis Les Républicains. Dans le parti de Valérie Pécresse, sunommée dans ses rangs « Valérie Traitresse », et formée personnellement par Jacques Chirac (le père de Valérie Pécresse était le psychiatre d’une des filles de Chirac), les lignes bougent également. Après Guillaume Pelletier numéro 2 des LR, deux ralliements seraient en attente : Etienne Blanc, sénateur du Rhône et ancien député de la 3e circonscription de l’Ain où il a succédé à Charles Millon, ainsi que Gilles Platret, vice-président de LR et maire de Chalon-sur-Saône.

Erc Zemmour est peut-être bien entrain de réussi son pari.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :