A Bordeaux, des affiches chocs ont été placardées pour sensibiliser les Français aux violences de la police aux ordres du pouvoir macronien contre les Gilets jaunes. Au moins 1.700 d’entre eux ont, en effet, été blessés depuis le début du mouvement, 82 d’une manière grave. Certains ont perdu une main, d’autres un œil, d’autres ont eu des os brisés…

Un journaliste de Libération, Jacques Pezet, après enquête signale différentes blessures :

« membres arrachés, organes ayant perdu leur fonction principale, os fracturés, pieds et jambes incrustés de bouts de grenades, brûlures graves, mais aussi toutes plaies ouvertes au niveau de la tête». 

Les affiches chocs représentent des membres du gouvernement au visage ensanglanté avec en-dessous le prénom d’un Gilet jaune et la description de sa blessure.

Des affiches chocs qui témoignent de la réalité de la violence tolérée par la place Beauvau et son premier flic au passé de voyou, Castaner ! La cogneur de manifestants Alexandre Benalla fait des émules…

L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie dans 78 dossiers liés à des violences policières lors de rassemblements des Gilets jaunes. Environ 200 signalements ont été transmis, mais aucun membre des forces de l’ordre n’a pour l’heure été suspendu.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    @ Castaner , Macron, Philippe , Bhl , Ferry, Attali , Shiappa …
    @ tous les pervers(se)s des états-majors du pouvoir nazi en place …

    Pourquoi tant d’acharnement , pourquoi tant de haine vicieuse SADIQUE sur la population civile Française !
    Démonstration de force à même la chair humaine qui tourne à votre désavantage , pour votre PLUS GRANDE HONTE , cette POPULATION CIVILE FRANÇAISE vous JUGERA .
    CEUX – LA MÊME. .. que vous blessez si gravement par une pluie de munitions définitivement invalidantes …
    Vous connaissez leur GRANDIOSE HISTOIRE !

  2. “L’idée selon laquelle il y aurait une permissivité a l’égard des forces de police est totalement fausse” .
    Ah bon ? On attend des preuves… en vain jusqu’à présent. Mais sans doute faut-il croire sur parole ?
    En somme, une fake-new de plus.

  3. Daniel Daflon says:

    Quoi qu’en dise le troll gpt (ou quelque chose comme ça), il existe moult preuves que certains éléments policiers ont sciemment tiré des balles en caoutchouc, et d’autres armes, à tir tendu et à hauteur de visage, pour mutiler volontairement des « gilets jaunes » désarmés et pacifiques. Ils se sont lâchement attaqués à des femmes, des adolescents, des vieillards. Comme ces chiens galeux n’agissent pas sans ordre de leurs maîtres qui leurs servent la soupe, on ne peut que penser que ceux ci leurs ont ordonné faire couler le sang des travailleurs français.
    Cela constitue un crime de haute trahison envers la Nation.

    • Entièrement d’accord ! Mais comment faire pour envoyer toutes ces pourritures devant la CPI ou le TPI ??? Peut-on faire une pétition dans ce sens ?
      La lutte n’est pas terminée .

  4. Pierre Lalanne says:

    Il faut que tout le monde signe la pétition demandant à l’ONU d’ouvrir une enquête sur les violences policières envers les gilets jaunes, ici :
    https://www.change.org/p/retirez-la-l%C3%A9gion-d-honneur-%C3%A0-didier-andrieux-et-ouvrez-une-enqu%C3%AAte/u/23873747?recruiter=29267322&utm_source=share_update&utm_medium=facebook&utm_campaign=facebook

  5. Altobert says:

    “Signer des sanctions extrêmement fortes” Heu, par exemple pour un œil crevé (OK l’affaire date, mais c’est à peu près ce que risque un policier pour avoir mutilé une jeune fille) et 5 mois de prison avec sursis et pas d’inscription au Casier Judicaire est ce que c’est suffisamment “extrêmement fort” ?????. Sérieux de qui on se moque ???