D’un côté, Michel Thooris, secrétaire général du syndicat France Police, n’a jamais vu une telle répression policière en 20 ans de carrière. Il dénonce une police politique et parle de « blessures de guerre » .

De l’autre côté, Camille Chaize, porte-parole de la Police nationale sur BFMTV, use d’un langage bisousnours pour colporter la propagande du gouvernement Macron. Les terribles blessures de certains Gilets jaunes sont là pour témoigner de ce mensonge d’État !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Etienne says:

    Madame Chaize n’a pas accès à internet, ni au travail ni à domicile.

    • Qu’elle se fasse sodomiser par quelques migrants ! Y en a marre de ces gonzesses qu’on voit sur les manifs , déguisées avec leur doudoune , mais qui portent un “flashball” en bandouillère .
      Qu’elles ne viennent pas se plaindre si elles prennent un pain dans la tête , tout comme les G.J. qui se font éborgner par leurs saloperies d’armes .

  2. ND des Landes et les gilets jaunes les deux grandes lâchetés de l’exécutif Macron !
    Pour ND des landes la racaille d’extreme gauche a fait couché le gouvernement et bafoué un référendum d’initiative populaire.
    Pour les GJ ce meme gouvernement fait matraquer braves gens et personnes âgés par des jeunes CRS super équipés et fait mettre en prison un ex boxeur courageux qui a osé faire face 4 sbires de Castaner

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !