Discrimination à l’embauche chez Google ? C’est l’accusation que porte James Damore, un ancien ingénieur de Google licencié après avoir écrit un plaidoyer contre la “discrimination positive” en faveur des femmes et des minorités ethniques et sexuelles. Google estimait que cet ingénieur avait violé le code de conduite de l’entreprise.

Mais James Damore se défend et attaque en justice Google son ancien employeur pour discriminations liées au genre.

La plainte stipule :

«La direction de Google emploie des méthodes extrêmes et illégales pour encourager ses équipes de recrutement à prendre en considération la race et le genre dans leurs critères d’embauche au détriment des employés mâles et caucasiens.»

Les employés blancs, de sexe masculin, hétérosexuels et conservateurs seraient «ostracisés, rabaissés et punis» par Google, accuse James Damore.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. alain peulet says:

    Cela devient une manie dans le monde occidental dit “civilisé” …! Et on va nous accuser de complotisme ?

  2. cadoudal says:

    c’est ce qu’on appelle du racisme

    l ‘idéologie dont se nourrit la bête immonde .

    que fait la Licra ?

  3. Si une personne ne possède pas assez de discrimination pour savoir qui de ses parents est sa mère et qui son père, on voit qu’elle s’est discriminée de la société normale et qu’en conséquence il faut lui prodiguer des soins spéciaux.

  4. Daniel Daflon says:

    Google commence à devenir l’une des hontes du genre humain.

  5. « Google accusé de discriminer son personnel mâle, blanc et hétérosexuel »
    Cette accusation n’a de sens que s’il s’agit de distinguer ce personnel-ci d’un autre qui est par exemple femeau, noir et homosexuel. Sinon il faut écrire (parce que cela ne se dit pas) « Google accusé de discriminer son personnel mâle, blanc et hétérosexuel d’un autre ou d’autres personnels à l’avantage de ce dernier ou selon le cas de ces derniers ». La discrimination n’est pas en soi quelque chose de repréhensible, sinon on pénaliserait les chauffeurs qui discriminent le feu rouge du fer vert. Mais que dis-je ? c’est peut-être justement cela qui va arriver. N. B. ‹discerner› et ‹discriminer› ont la même étymologie.