Une bataille religieuse, culturelle, identitaire a lieu en Grèce depuis la crise migratoire. Y dresser une croix peut être aujourd’hui une cause d’arrestation. Spécialement à Lesbos, encore il y a peu toute imprégnée de sa culture hellène mais devenue ces temps derniers l’île symbole des migrants, là où ils débarquent en masse.

La « guerre de la croix » dans cette petite île de la mer Égée se poursuit depuis des mois. Et témoigne de la volonté des autorités socialistes de modifier la culture du pays vers une sorte d’athéisme d’État. Qui équivaut en notre époque politiquement correcte à une soumission aux musulmans clandestins en interdisant l’érection de croix, offensante pour eux.

L’arrivée massive de « réfugiés » est en train de changer l’approche culturelle vis-à-vis d’épisodes qu’il était auparavant impossible de condamner. Comme justement la construction d’une croix ! Ainsi récemment la police de Mitilène a décidé d’arrêter 33 personnes suspectées d’avoir construit une croix de métal et de l’avoir érigée proche du port d’Apelli et à côté d’un drapeau grec.

Que n’avaient-ils pas fait ? En quelques heures, ce fut l’indignation des bien-pensants : certains ont essayé d’enlever la croix sans succès. Ensuite la police locale est arrivée et a entrepris d’arrêter le groupe de personnes soupçonnées d’« occupation abusive du sol public ». Faux prétexte puisqu’à Lesbos la bataille concernant la construction de croix est bien plus politique que légale. Nombreux sont les Grecs qui ont compris que l’érection de croix indispose les clandestins d’autres religions, en fait musulmans, qui arrivent sur l’île. L’ONG locale qui s’occupe des « migrants » ‘Coexistence et communication en Egée’ avait en effet demandé tout de suite l’enlèvement de la croix.

« On dirait que nous avons dérangé beaucoup de personnes », raconte un des arrêtés.

« Mais l’accusation est ridicule. S’ils abattent la croix, nous la dresserons à nouveau. Ils doivent comprendre qu’ici c’est notre terre, que c’est notre religion et la croix son symbole. »

Ce qui est en cours en Grèce ce n’est pas l’occupation abusive du sol par une croix, mais une vraie guerre culturelle entre les Grecs et des clandestins de religion coranique arrivant abusivement à Lesbos !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :