Grèce – Le trafic ferroviaire entre Athènes et Thessalonique a été bloqué vendredi par une manifestation de quelques 200 immigrés demandeurs d’asile qui ont envahi les rails de la principale gare de la capitale grecque pour exiger l’ouverture de la frontière gréco-macédonienne.

« Saloniki (Thessalonique ndrl) », « Germany! », scandaient ces immigrés illégaux. Certains ont même installé des tentes sur le quai de la gare.

Aucun train ne pouvait quitter la gare d’Athènes. Et on remarquera que la police grecque s’est montrée aussi laxiste que la nôtre lorsqu’il s’agit de traiter avec des immigrés qui commettent pourtant un délit en bloquant les rails de chemin de fer.

Des échauffourées avaient éclaté la veille  entre policiers et demandeurs d’asile devant le camp de Diavata (nord de la Grèce), situé à 100km du poste frontalier greco-macédonien d’Idomeni.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

5 commentaires

  1. alain peulet says:

    Qu’ils aillent se faire ….! Bref , ils sont sur place !!!

  2. Bien joue Alain ,,,qu on retablisse le delit de sale gueule ,ils prendront perpete ,,ca vient d ou ces horreurs ambulantes ??

  3. Que les trains leur passent dessus ! ILS finiront bien par comprendre qu’ils doivent rester chez eux !
    Pas d’autres solutions .

  4. daflon says:

    Le meilleur remède contre l’infestation de la vermine: Le lance flamme.

  5. Gérald Vivant says:

    FAIRE COMME AUX USA À LA FRONTIÈRE MEXICAINE ….Des “RANGERS” aidés de volontaires…La Milice encadrée de ces mêmes RANGERS tout le long de la Frontière …avec ordre de tirer après une 1ère sommation…Si non exécution ..2 ème. sommation puis feu sur le sol devant ces parasites…Effet immédiat de dispersion ..cherchant un autre endroit ..Mais …C’est ainsi tout le long de la frontière …& certains ..arrivent à passer ..d’où la construction de ce mur de ± 18oo kms pour les parties non protégées.