Sous la signature de Godfree Roberts, The Saker publie un intéressant article (traduction en français par Le Saker Francophone) montrant comment la guerre entre la Russie et l’Ukraine et les remous diplomatiques qui l’accompagnent font avancer le projet d’une monnaie mondiale unique via les DTS, les droits de tirage spéciaux.

En début de semaine, la Russie a annoncé que les pays figurant sur sa liste des nations amies devaient payer en roubles pour son gaz. En quelques heures, le rouble a retrouvé sa valeur d’avant l’embargo sur les marchés internationaux.

De facto, le rouble s’est donc également imposé comme monnaie de réserve dans l’UE, tout comme l’est le pétrodollar au Moyen-Orient. Ayant renoncé au charbon et à l’énergie nucléaire, l’Europe s’est retrouvée sans alternative au gaz russe.

Mais attendez, il y a plus sur le front des devises : la semaine prochaine, la Russie et la Chine offriront un accès facile au plus grand marché du monde, via des transactions bon marché, sécurisées, traçables, instantanées et exemptes de manipulations gouvernementales, de fluctuations monétaires, d’embargos et de sanctions.

Voici l’histoire : après avoir aidé les États-Unis à sortir de la crise financière globalisée [en 2008, NdT], le gouverneur de la Banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, a observé que « le monde a besoin d’une monnaie de réserve internationale déconnectée des nations individuelles et capable de rester stable à long terme, en supprimant les déficiences inhérentes à l’utilisation de monnaies nationales basées sur le crédit ».

Zhou a proposé les DTS, les droits de tirage spéciaux, une monnaie de réserve synthétique réévaluée de façon dynamique par rapport à un panier de monnaies commerciales et de matières premières. Un système large, profond, stable et impossible à manipuler.

Les prix Nobel Fred Bergsten, Robert Mundell et Joseph Stieglitz ont approuvé : « La création d’une monnaie mondiale redonnerait une cohérence nécessaire au système monétaire international, donnerait au FMI une fonction qui l’aiderait à promouvoir la stabilité et serait un catalyseur de l’harmonie internationale ».

Dr Poutine et M. Xi n’ont pas perdu de temps.

Le commerce russo-chinois et l’utilisation du dollar.

• 2012 : Pékin et Moscou ont commencé à évaluer leurs monnaies par rapport à un panier international de devises/matières premières.

• 2014 : Le FMI accorde le premier prêt en DTS.

• 2016 : La Banque mondiale émet la première obligation en DTS.

• 2017 : La Standard Chartered Bank a émis les premiers billets commerciaux en DTS.

• 2019 : Toutes les banques centrales ont commencé à déclarer leurs réserves de devises en DTS.

14 mars 2022 : « Le 1er avril, la Chine et l’Union économique eurasienne – Russie, Arménie, Biélorussie, Kazakhstan et Kirghizistan – dévoileront un système monétaire et financier international indépendant. Il sera basé sur une nouvelle monnaie internationale, calculée à partir d’un indice des monnaies nationales des pays participants et des prix internationaux des matières premières ».

Les DTS s’inspirent de l’invention de John Maynard Keynes, une monnaie synthétique qui tire sa valeur d’un vaste panier mondial et public de devises et de matières premières. Totalement résistante à la manipulation, elle est aussi stable que l’est une pyramide.

Les DTS constituent une alternative attrayante au dollar américain qui est devenu toxique pour l’EAEU, les 143 États membres de la BRI, l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), l’ASEAN et le RCEP, organisations dont aucune ne compte les États-Unis parmi ses membres et toutes comptent la Russie parmi ses membres, à part entière ou en tant que correspondant.

Le fait que l’EAEU, la BRI, l’OCS, l’ASEAN et le RCEP discutaient déjà d’une fusion avant l’opération en Ukraine n’en est que plus amusant.

Je prédis une proche mutinerie monétaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,
1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :