La Préfecture de police de Paris a communiqué les chiffres officiels sur la délinquance en 2019. Chiffres qui, par définition, ne tiennent compte que des faits de délinquance déclarés à la police, alors que beaucoup de victimes ne signalent pas les méfaits qu’ils ont vécu.

. Les atteintes aux biens ont augmenté de 12,01%, passant à 245 250 faits répertoriés.

. Les vols à la tire sont plus que jamais la forme de délinquance la plus répandue avec une augmentation de 31,77%, à 50 280. Ils ont majoritairement lieu dans les transports en commun (31 841, +42,64%).

. Les vols dans les véhicules, dits « à la roulotte », ont aussi progressé (18 065, 11,56 %), tandis que les vols d’automobile et à main armée sont deux catégories en repli (-8,97% pour toutes les deux).

. Les cambriolages ont augmenté (17 876, +3,12%), surtout les cambriolages d’établissements commerciaux et de sociétés (3234, +6,31%).

. Les violences physiques crapuleuses (19 530, +7,74%) et les violences sexuelles (2863, +4,30 %) ont également augmenté. En revanche, les infractions constatées à la législation sur les stupéfiants ont diminué de 11,94 %, à 11 841.

. Géographiquement, les plus grosses progressions de délinquance proviennent surtout des arrondissements centraux : dans le Ier, les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont augmenté de 27,17% et les atteintes aux biens de 19,36%, dans le IIe de 19,09% et de 22,69% respectivement, dans le IIIe de 34,4 et de 13,28%, dans le IVe de 36,85% et 28,7%.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :