La Préfecture de police de Paris a communiqué les chiffres officiels sur la délinquance en 2019. Chiffres qui, par définition, ne tiennent compte que des faits de délinquance déclarés à la police, alors que beaucoup de victimes ne signalent pas les méfaits qu’ils ont vécu.

. Les atteintes aux biens ont augmenté de 12,01%, passant à 245 250 faits répertoriés.

. Les vols à la tire sont plus que jamais la forme de délinquance la plus répandue avec une augmentation de 31,77%, à 50 280. Ils ont majoritairement lieu dans les transports en commun (31 841, +42,64%).

. Les vols dans les véhicules, dits « à la roulotte », ont aussi progressé (18 065, 11,56 %), tandis que les vols d’automobile et à main armée sont deux catégories en repli (-8,97% pour toutes les deux).

. Les cambriolages ont augmenté (17 876, +3,12%), surtout les cambriolages d’établissements commerciaux et de sociétés (3234, +6,31%).

. Les violences physiques crapuleuses (19 530, +7,74%) et les violences sexuelles (2863, +4,30 %) ont également augmenté. En revanche, les infractions constatées à la législation sur les stupéfiants ont diminué de 11,94 %, à 11 841.

. Géographiquement, les plus grosses progressions de délinquance proviennent surtout des arrondissements centraux : dans le Ier, les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont augmenté de 27,17% et les atteintes aux biens de 19,36%, dans le IIe de 19,09% et de 22,69% respectivement, dans le IIIe de 34,4 et de 13,28%, dans le IVe de 36,85% et 28,7%.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Pour que la puissance publique républicaine finisse par reconnaître un fait que tous avaient constaté mais qu’elle occultait jusqu’à présent, la situation doit être encore bien plus grave que ces chiffres ne le montrent.

    • Entièrement d’accord ! Au fait , le “poudré” de l’Elysée s’est envolé chez ses amis sionistes (nétaniaou) Que va-t-il faire la bas chez ces assassins ? Que va-t-il leur vendre de notre patrimoine ? Vive BDS
      Va-t-il évoquer les CRIMES contre l’humanité du Peuple Palestinien ? J’en doute .

  2. Madelaine says:

    Quand on sait que les professeurs, infirmiers et pédiatres sont de moins en moins nombreux à Paris (car difficile de s’y loger près de son travail), Paris va perdre sa population d’élite qui chouchoute sa population de bobos. N’y resteront que les riches, les étrangers fortunés qui y ont un pied-à-terre et les immigrés.

    Pour ceux qui le peuvent, fuyez Paris !