Francis Bergeron, journaliste et écrivain, est un passionné. Sa passion pour l’écrivain Henri Béraud l’a conduit à présider l’Association Rétaise des Amis d’Henri Béraud. Sa passion pour Hergé et Tintin l’a poussé à collectionner tout ce qui se rapporte au célèbre reporter belge et à son auteur mais aussi à écrire ce Hergé, le voyageur immobile. Au préalable, Francis Bergeron avait déjà rédigé un Hergé dans la collection Qui suis-je ? publiée par les éditions Pardès.

Avec ce Hergé, le voyageur immobile, Francis Bergeron souligne un paradoxe, à savoir que Georges Rémi, dit Hergé, n’a parcouru le monde qu’en rêve, à travers les aventures de son personnage phare, Tintin, qui, lui, a parcouru les quatre coins de la planète et s’est même envolé vers la Lune !

Francis Bergeron entreprend avec ce livre une petite étude de la “géopolitique” de Tintin, de son père Hergé, et de son confesseur l’abbé Wallez. Car tous les tintinophiles le savent, Tintin ne serait pas Tintin sans l’intervention initiale de l’abbé Norbert Wallez qui avait compris avant tout le monde l’intérêt d’une bande dessinée dont le héros ne serait pas un animal mais un jeune garçon qui pourrait devenir le modèle de la jeunesse catholique.

Ce livre nous entraine dans les voyages de Tintin, minutieusement préparés par Hergé. Chaque album repose sur une sérieuse documentation. Tintin au pays des Soviets s’inspire directement d’un livre intitulé Moscou sans voiles dont l’auteur, Joseph Douillet, avait été consul de Belgique en Russie, où il avait vécu trente-cinq ans. Pour réaliser Tintin au Congo, voulu par l’abbé Wallez pour susciter des vocations coloniales, Hergé passera bien du temps au musée colonial de Tervueren, à observer les moindres détails. C’est dans ce musée qu’il découvre les fameux hommes-léopards. Et ainsi de suite. Francis Bergeron dresse également une galerie de portraits des amis d’Hergé, parmi lesquels un certain Léon Degrelle qui a toujours considéré que Tintin lui ressemblait beaucoup.

Hergé, le voyageur immobile, Francis Bergeron, Atelier Fol’fer, 180 pages, 16 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

47 % 15 795 € manquants

14 205 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :