Selon divers sites communautaires juifs, il allait y avoir une mobilisation massive à Nantes hier soir, contre Dieudonné. On annonçait des cars de différentes régions de France. La réalité fut bien différente. A peine quelques dizaines de personnes présentes et qui ont formé mercredi soir dans le centre de Nantes un « cercle de vigilance » silencieux à l’appel de la Licra en se donnant la main pour protester contre les propos qu’ils jugent « antisémites »  tenus par Dieudonné, dont le spectacle de jeudi au Zénith de la ville a été interdit par la préfecture.

Jean Natiez, membre du bureau national de la Licra, a longuement expliqué aux journalistes que tout cela rappelait le climat… des années 30.
 
Des tracts ont été distribués aux quelques badauds qui passaient par là. Sur ces tracts, on pouvait lire : « Refusons l’inacceptable: l’antisémitisme de Dieudonné et de ses amis ».

Quelques défenseurs de Dieudonné sont venus se mêler aux entretiens. L’un d’eux a voulu rappeler que la « quenelle » de Dieudonné, que certains présentent comme un geste symbolique antisémite, est en fait « un bras d’honneur plus ou moins long au système ».

Aucun incident notable n’a été signalé. Le trouble à l’ordre public est resté un fantasme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La clef des écritures


Voici une oeuvre qui mérite de vous être proposée.

Pour comprendre les Saintes Écritures, il faut dépasser l’intelligence de la lettre et en saisir l’esprit. « L’Écriture sainte, dit saint Grégoire le Grand, par la manière même dont elle s’exprime, dépasse toutes les sciences ; car, dans un seul et même discours, tout en racontant un fait, elle livre un mystère. »

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :