Le Washington Post révèle que l’équipe d’Hillary Clinton et le Comité national des démocrates (DNC) auraient contribué au financement d’enquêtes sur les liens entre la campagne électorale de Donald Trump et la Russie.

Selon le Washington Post, la société Fusion GPS aurait été engagée en avril 2016 par l’avocat Marc Elias, qui travaillait pour la campagne d’Hillary Clinton et le DNC, afin d’enquêter sur les relations entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

Il semble également que Fusion GPS avait déjà été engagée par un autre candidat à la primaire des républicains pour trouver des informations compromettantes au sujet de Donald Trump.

Voilà qui vient conforter Donald Trump qui avait qualifié le rapport de l’enquête du Congrès de «fake news», de désinformation orchestrée par ses adversaires politiques.

Les informations du Washington Post viennent également renforcer le tweet de Donald Trump daté du 21 octobre dernier, réclamant que le département de la Justice et le FBI divulguent « l’identité de ceux ayant financé » la réalisation de ce rapport, suggérant qu’il s’agissait des démocrates.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :