planned-parenthood-hillary-clinton

Hillary Clinton, candidate à la primaire du Parti démocrate pour l’élection présidentielle et ancien secrétaire d’Etat de Barack Obama, extrêmise encore sa position en faveur de l’avortement, en assurant que l’enfant à naître n’a pas de droits constitutionnels.

Interviewée le 3 avril dans l’émission Meet the Press sur NBC, la candidate a été interrogé sur les droits constitutionnels de l’enfant dans l’utérus. “Eh bien, en vertu de nos lois, maintenant, ce n’est pas quelque chose qui existe» et elle a réaffirmé que “la personne à naître n’a pas de droits constitutionnels“.

Pour Mallory Quigley, directeur des communications de la plate-forme pro-vie Susan B. Anthony List, Hillary Clinton “montre publiquement au lobby de l’avortement qu’elle soutient l’avortement sans restriction». Selon Mallory Quigley, la position de Clinton sur l’avortement est devenue de plus en plus radicale au fil des ans. Cela, refléte ce qui est arrivé dans le Parti démocrate au cours des dernières années.

Les Clinton –Hillary et son mari, l’ancien président Bill Clinton, ont été célèbres pour avoir normalisé le mantra « sûr, légal et à moindre coût», mais au fil du temps le Parti démocrate est devenu plus extrême, en supprimant le «moindre coût» et en insérant  «sans nécessiter de payer», signifiant que les frais seront payés par le contribuable“.

Mallory Quigley rappelle que le couple Clinton, de même que Bernie Sanders, ont promu dans le cadre de leur campagne «l’avortement sur demande et sans restriction“.

Kristen Day, directeur exécutif des Démocrates pro-vie, note que de nombreux électeurs américains, y compris parmi ceux qui défendent l’avortement, considèrent qu’il faut des conditions strictes pour autoriser l’avortement après 20 semaines de grossesse. La position d’Hillary Clinton, favorable à un droit à l’avortement sans aucune restriction, semble en opposition avec l’opinion de la majorité du peuple américain.

Clinton  s’entoure de gens qui lui disent que tous soutiennent l’avortement alors que c’est une opinion minoritaire, ce n’est pas ce que pense le reste du pays. “Si vous regardez, tous les Etats adoptent des lois interdisant l’avortement après 20 semaines de grossesse, et suppriment le financement de Planned Parenthood», a déclaré Kristen Day.

Mallory Quigley affirme que c’est la pression de la multinationale Planned Parenthood qui a conduit Hillary Clinton à adopter une position mortifère radicale.

C’est d’autant plus évident que les organismes pro-avortement ont apporté d’importants financements pour la campagne d’Hillary Clinton.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :