Hervé Drévillon, professeur d’histoire moderne à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, est directeur de la recherche au Service historique de la Défense et auteur de plusieurs ouvrages d’histoire militaire. Olivier Wieviorka, professeur à l’Ecole normale supérieure de Cachan, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale. C’est sous leur direction qu’une équipe d’historiens a travaillé à la rédaction de cette Histoire militaire de la France publiée en deux tomes par les éditions Perrin en coédition avec le Ministère des Armées.

Le second tome de cette imposante fresque nous conduit de 1870 à nos jours, à travers de puissantes mutations dans la façon de mener les guerres.

Le Professeur Xavier Boniface traite la guerre franco-allemande de 1870-1871, lourde défaite militaire, ainsi que la Commune de Paris qui se termine de façon sanglante. Il est ensuite question de la réorganisation de l’armée, des armées outre-mer, des guerres coloniales et des opérations de pacification, puis de l’implication de l’armée dans la société française, avec le boulangisme, l’affaire Dreyfus et l’affaire des fiches.

Le Professeur François Cochet étudie la Grande Guerre, avec ses évolutions stratégiques et tactiques, mais aussi technologiques. Suit l’examen par Olivier Wieviorka de la période qui s’étend de 1918 à 1945, avec le désastre militaire de 1940 et les différents terrains sur lesquels se battront des Français durant la Seconde Guerre mondiale.

Ensuite, Pierre Journoud aborde les guerres coloniales, de 1945 à 1962. Enfin, Olivier Schmitt passe en revue les mutations de la puissance militaire française de 1962 à nos jours, entre considérations budgétaires et évolutions doctrinales dans la manière de penser la guerre.

Un volume où alternent victoires et défaites, aveuglement et lucidité, grandeur et servitude.

Histoire militaire de la France, De 1870 à nos jours, sous la direction de Hervé Drévillon et Olivier Wieviorka, éditions Perrin, 520 pages, 27 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Gabriel Zallas says:

    … avec en illustration la photo de soldats anglais en couverture !! Belle coquille et faute de goût s’il en est

  2. Sanguedolce says:

    C’est une photo de Bir Hakrim de ka 1ere BFL, mais quelle faute de goût et je pense que ce n’est pas innocent.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !