Histoire mondiale de la guerre économique | Lisez!
Ali Laïdi, chercheur à l’Ecole de pensée sur la guerre économique (EPGE), est l’auteur de plusieurs ouvrages dans ce domaine. Il anime également une chronique à France 24 sur l’intelligence économique.

La guerre économique est une vieille histoire. Elle accompagne le développement de l’homme. Le don et le contre-don, le commerce, les relations économiques internationales, la globalisation n’ont jamais été un long fleuve tranquille. Affrontements et agressions se conjuguent avec échanges économiques depuis la nuit des temps. La compétition inscrite dans l’ADN de l’économie de marché engendre des dérapages, eux-mêmes générateurs d’injustices et de violences. La guerre des monnaies, la guerre des Bourses, la guerre pour les ressources naturelles,… Aujourd’hui, la guerre économique est omniprésente mais elle a toujours existé sous une forme ou l’autre.

Selon l’auteur de ce livre, la guerre économique est l’utilisation de violences, de contraintes et de moyens déloyaux ou illégaux pour protéger ou conquérir un marché, gagner ou préserver une position dominante qui permet de contrôler abusivement un marché. La guerre économique s’exerce en temps de guerre comme en temps de paix. Elle est pratiquée par les Etats, les entreprises, les associations et même les individus. Sachant que rien n’échappe à la marchandisation dans un monde libéral, la guerre économique s’applique aussi bien à tous les produits et services qu’à tous les biens immatériels.

Les nombreux exemples historiques relatés dans ce livre montrent qu’au nom des échanges économiques les hommes ont versé beaucoup de sang. Au XVème siècle, par exemple, les Portugais partent à la conquête des épices en faisant ce qu’ils appellent déjà eux-mêmes du “commerce à couteaux tirés”. De nos jours, la guerre économique est tout aussi violente et ses bilans se mesurent en nombre d’exclus, de pauvres, d’affamés, de relégués…

L’histoire montre aussi que les hommes ont souvent fait parler les armes pour ouvrir les portes du commerce. Ainsi, dans les guerres de l’Opium au XIXème siècle, les Britanniques recourent à la diplomatie de la canonnière pour obliger les Chinois à laisser entrer sur leur territoire la drogue fabriquée dans leurs colonies indiennes. Aujourd’hui, les guerres économiques sont généralement plus feutrées : espionnage, chantage, attaques informatiques, guerre de l’information, OPA hostiles…

La guerre économique est donc à l’économie ce que la science de la guerre est à la politique.

Un sujet très actuel.

Histoire mondiale de la guerre économique, Ali Laïdi, éditions Perrin, collection Tempus, 805 pages, 12 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés