hollande-menteur

François Hollande est un menteur invétéré. Cette constatation est le seul intérêt du livre de Valérie Trierweiler qui l’a martelé tout-au-long de son ouvrage. François Fillon lors du premier débat télévisé pour la primaire de la Droite, fait le même constat;  en effet, dans “Un président ne devrait pas dire ça…“, François Hollande affirme que François Fillon, a demandé en 2014 à Jean-Pierre Jouyet de “ruiner judiciairement parlant Nicolas Sarkozy”:

“Je découvre que le président de la République française non seulement est inefficace et incompétent, martèle François Fillon, mais c’est en plus un manipulateur, et moi j’ai honte, j’ai honte pour mon pays de voir que le président de la République française se prête à des accusations aussi médiocres”. (Reuters)

Oui, François Hollande est un menteur, les exemples ne manquent pas. Mais c’est aussi un grand vantard; François Hollande allias Tartarin de Tarascon s’est également vanté le 20 octobre à Berlin, gonflant la poitrine, d’avoir «fait pression» sur Vladimir Poutine pour «qu’il fasse son devoir, c’est-à-dire, faire la trêve, cesser les bombardements, plutôt qu’agir en soutien au régime syrien », et de s’attribuer le mérite du cessez-le-feu provisoire à Alep.

Qui est assez sot pour croire que Vladimir Poutine peut céder à des pressions venant de Hollande ? François Hollande impressionne-t-il encore quelqu’un avec 87% des Français qui ne peuvent plus le voir ? Lui qui s’est ridiculisé à la face du monde entier avec ses déclarations qui lui ont mis tout le monde à dos? Lui qui a réussi à exaspérer les policiers au point qu’ils manifestent tous les jours bien qu’ils soient tenus au devoir de réserve ?

Indifférent, le Kremlin s’est contenté de préciser samedi par la voix de Dmitri Peskov son porte-parole, que «C’était une décision indépendante». Et, en effet la déclaration du cessez-le-feu a été annoncée le 18 octobre par le ministre russe de la Défense Sergeï Choïgou, deux jours avant la rencontre entre Hollande, Merkel et Poutine à Berlin, et trois jours après la rencontre de Sergeï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de Russie avec John Kerry à Lausanne en Suisse, etc… Ces gens-là se rencontrent très souvent, la Russie ne prend pas une décision aussi grave, qui risquerait de compromettre la libération d’Alep, parce que Hollande veut faire l’important.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :